Les mères de famille sont aussi productives que les autres, c'est prouvé

Les mères de famille sont aussi productives que les autres, c'est prouvé
Les mères de famille sont aussi productives que les autres, c'est prouvé
C'est enfin prouvé : les mères de famille ne sont pas moins productives que les femmes actives sans enfants. Une étude tord ainsi le cou à ce préjugé tenace en démontrant que tout est une simple question d'« organisation ».
A lire aussi
Au Royaume-Uni, 3 mères de famille sur 4 sont victimes de discrimination au travail
News essentielles
Au Royaume-Uni, 3 mères de famille sur 4 sont victimes de...


Incapables de jongler entre les horaires de la nounou, les visites chez le pédiatre, les dossiers clients et les urgences de l’open space ? Détrompez-vous, les mères de famille assurent et contrairement aux idées reçues, elles sont aussi productives au boulot que leurs collègues sans enfants. Des chercheurs se sont attelés à prouver qu’il n’y avait pas de différence de productivité au travail entre les femmes, avec ou sans progéniture qui les attendent à la maison. Pour ce faire, l’étude a observé un groupe de 10 000 salariés, hommes et femmes, analysant notamment s’ils avaient ou non des enfants, à quelle étape de leur carrière ils fondaient leur famille, etc. Résultat : les chercheurs n’ont noté aucune différence significative d’efficacité entre les mamans actives et leurs homologues masculins et féminins sans enfants. Et pour cause : les femmes qui vont fonder une famille fournissent un effort professionnel supplémentaire avant d’avoir un enfant, afin de limiter l’impact de l’arrivée de leur bébé sur leur carrière.

>> Maman travaille : alerte aux mères actives épuisées <<

Une question d’« organisation », selon Machteld De Metsenaere, présidente d'un centre de recherche sur les genres et la diversité (Centrum voor Gender & Diversiteit), qui reconnaît que malgré tout, sur le court terme, « une diminution de productivité est bien inévitable : en tant que jeune maman, vous êtes pour un moment hors circuit. » Mais les mamans actives compensent : conscientes de mettre leur carrière en veilleuse pour un temps, elles redoublent d’effort pour ne pas être handicapées à long terme. Reste que les préjugés ont la vie dure, et que les employeurs semblent plus enclins à confier les gros dossiers et les missions les plus motivantes aux femmes sans enfants, pénalisant de fait les mères actives.

>> Mères au foyer, votre boulot vaut 7000€ de salaire mensuel <<