Les chauves vont-ils bientôt dominer le monde ?

Les chauves vont-ils bientôt dominer le monde ?
Les chauves vont-ils bientôt dominer le monde ?
Dans cette photo : Bruce Willis
Bonne nouvelle pour les hommes au cheveu rare : selon une récente étude américaine, les chauves seraient plus enclins que leurs homologues chevelus à exercer le rôle de leader.
A lire aussi
Serait-ce le meilleur biscuit du monde ?
News essentielles
Serait-ce le meilleur biscuit du monde ?


Et si le fait que le sentiment de pouvoir et d'autorité qu'inspirent, dans le désordre, Steve Jobs, le PDG d'Amazon Jeff Bezos, mais aussi Walter White dans Breaking Bad, Bruce Willis dans Die Hard ou Lex Luthor dans Superman était dû à leur absence de cheveux ? C'est en tout cas ce qu'affirme une étude réalisée par des chercheurs de l'université de Pennsylvanie, aux États-Unis. Selon ces derniers en effet, les hommes ayant une tendance à la calvitie seraient perçus comme plus autoritaires, puissants et influents que ceux ayant encore des cheveux sur le crâne.

Un leadership naturel

Pour parvenir à cette surprenante conclusion, Albert Mannes, le principal auteur de l'étude, s'est livré à une expérience : il a demandé à des hommes et des femmes volontaires de se plier à l'observation d'images d'hommes, chauves ou non, et leur a demandé d'évaluer niveau de leadership. Il s'est avéré que les hommes chauves comme un œuf étaient généralement considérés comme plus puissants et dominants par leur entourage.

Albert Mannes a ensuite montré aux sujets de l'étude de nouvelles photos, cette fois-ci de personnalités dont la chevelure a été effacée à l'aide d'un logiciel de retouches d'images. Là encore, les versions chauves des personnalités ont été perçues comme plus fortes et convaincantes que les originales.

Mais comment expliquer que les hommes n'ayant plus un poil sur le caillou soient considérés comme plus autoritaires et dominants que les autres ? Pour Albert Mannes, cela serait dû à notre inconscient collectif. Perçus comme plus « virils », les hommes chauves seraient, de fait (et comme pour d'autres caractéristiques comme la taille ou la voix grave) perçus comme plus forts et puissants.

Assumer sa calvitie

Une bonne raison d'après le chercheur d'accepter fièrement sa calvitie en évitant à tout prix perruques et autres procédés de dissimulation. « C'est la période de la perte des cheveux qui est la plus déprimante pour un homme », affirme Albert Mannes au magazine Business Insider. « Alors, au lieu de dépenser des centaines d'euros à essayer de renverser le phénomène, autant se raser directement la tête pour assumer et se sentir bien dans sa peau. »

Messieurs, soyez pourtant prévenus : sans cheveux, vous êtes certes perçus comme plus puissants, mais vous auriez aussi l'air plus âgé de quatre ans et seriez moins attirants physiquement, affirme l'étude. Entre leadership et séduction, il va donc falloir choisir.

>> 10 bonnes raisons de sortir avec un chauve <<