5 bonnes raisons de faire la sieste au bureau

5 bonnes raisons de faire la sieste au bureau
5 bonnes raisons de faire la sieste au bureau
Chaque jour à 14 heures 30, vous le sentez venir : ce petit coup de mou qui vous faire piquer du nez en réunion et rend chacune de vos tâches plus difficile à accomplir. Et si au lieu de boire un autre café, vous vous accordiez une petite sieste ? Ni synonyme de fainéantise, ni inconvenante, la sieste au bureau possède au contraire des vertus insoupçonnées. Cinq bonnes raisons de piquer un somme entre deux dossiers.
A lire aussi
10 bonnes raisons de ranger son bureau
Mag
10 bonnes raisons de ranger son bureau

Parce que faire la sieste rend productif

Voilà un argument béton à sortir à votre patron pour lui vanter les bienfaits de la sieste en entreprise : piquer chaque jour un roupillon d'une vingtaine de minutes après le déjeuner a un effet régénérateur et améliore de manière significative les performances professionnelles. Et ce sont les scientifiques qui le disent ! En 1995, une étude de la NASA a prouvé que les pilotes qui s'étaient vus accorder 40 minutes de repos avaient une capacité de réaction améliorée de 34% par rapport à ceux qui n'avaient pas pu souffler. Si les bienfaits de la sieste sur la productivité des pilotes d'avion est avérée, il n'y a pas de raison qu'il n'en soit pas de même avec les salariés. S'accorder une « power nap » de 15 à 20 minutes après le déjeuner permet de rester mieux concentré sur son travail, et donc d'être plus productif.

>> Cinq astuces pour faire la sieste discrètement au bureau <<

Parce que dormir booste la mémoire

Faire une micro-sieste au bureau est aussi salvateur pour sa mémoire et ses capacités intellectuelles. Déconnecter complètement du boulot en s'accordant un petit roupillon après la pause déj' influe positivement sur sa créativité et sa concentration mentale. Là encore, c'est une étude scientifique qui le prouve : le neurobiologiste Matthew Walker, de l'Université de Berkeley a démontré que s'accorder une sieste dans la journée a un effet bénéfique sur ses capacités neurocognitives, et notamment sur sa faculté de mémorisation.

>> Fatigué à 10 heures au boulot : c'est quoi le problème ? <<

Parce que 15 minutes de sommeil suffisent pour avoir la pêche

Nul besoin de dormir des heures chaque après-midi pour ressentir les effets salutaires de la sieste au bureau. En fermant les yeux une quinzaine de minutes par jour, on est plus détendu, moins sujet aux pics de stress et donc de meilleure humeur. En 2006, des chercheurs japonais ont démontré que « qu'une  petite sieste et l'exposition à la lumière naturelle amélioraient significativement l'humeur des salariés ». Aucune raison, donc, de vous cacher aux toilettes ou dans une salle de réunion pour somnoler une heure : 15 minutes suffisent pour faire entrer notre organisme dans un sommeil léger, et se réveiller en pleine forme. Tout le contraire des siestes trop longues, desquelles on émerge généralement groggy et de mauvais poil.

>>
Procrastination : et si vous aviez raison de tout remettre au lendemain ? <<

Parce que faire la sieste est rentable pour votre entreprise

Autre argument choc à exposer à votre patron : laisser ses employés dormir quinze minutes chaque jour est une solution rentable pour la boîte. La sieste diminue en effet significativement les risques psychosociaux, limite l'absentéisme des salariés et prévient les accidents du travail, qui surviennent souvent à cause du surmenage et de la somnolence. Ainsi, faire la sieste au bureau est hautement recommandé « notamment [pour] les professions à risques, les métiers soumis au stress et à l'intellect, en bref : tous les métiers qui épuisent rapidement », explique le Dr Renato Colamarino, un neurologue spécialiste du sommeil sur Atlantico.

>>
Accro au boulot ? 3 conseils pour lâcher prise (sans culpabiliser) <<

Parce qu'il n'y a qu'en France qu'on ne fait pas la sieste !

Bien que la sieste au bureau soit encore taboue dans la plupart des entreprises françaises, elle a aussi trouvé ses adeptes à l'étranger. Au Japon, nombreuses sont les boîtes qui ont installé des salles de relaxation ultra confortables, avec poufs et coussins moelleux, pour que leurs salariés puissent piquer un somme. Quant à la Chine, elle a inscrit le « xiu-xiu » (le repos) à l'article 49 de sa constitution comme un droit reconnu aux travailleurs. Aux États-Unis, Nike et Google ont succombé à la sieste sur le lieu de travail, tout comme Semco au Brésil et British Airways en Grande-Bretagne.

En France heureusement, quelques boîtes militent pour démocratiser la sieste en open space : France Télécom et l'agence de com' Novius, notamment, ont installé dans leurs locaux des salles de relaxation réservées à la sieste.

>> Feng shui : les secrets pour créer un bureau zen <<

Plus d'actu sur : Fleurir la vie

"Mon enfant ne peut pas manger ça" : ces parents se moquent des excuses (bidons) des tout-petits
35 excellentes raisons de se réjouir d'avoir une soeur
10 mots d'enfants trop mignons, cash et pleins de bon sens