« Bachelier 2012 » : le sweat de promo pour les lycéens

« Bachelier 2012 » : le sweat de promo pour les lycéens
« Bachelier 2012 » : le sweat de promo pour les lycéens
Spécialiste des produits publicitaires et notamment du pull promotionnel, Bastien Le Coz monte son entreprise Astreaco France en 2011. Son dernier projet à succès ? Le lancement d'un « pull national de la promo du bac » pour que les bacheliers gardent un souvenir de leur dernière année de lycée.
A lire aussi
Cardi B se vautre dans le body shaming en faisant la promo du "thé détox"
News essentielles
Cardi B se vautre dans le body shaming en faisant la...


« Bachelier 2012 », c'est le pari un peu fou d’un passionné d'éducation. Bastien Le Coz vient de lancer cette toute nouvelle marque de sweat à capuche avec une idée en tête : offrir aux lycéens le premier « Pull national de la promo du bac ». « Le baccalauréat est un moment de solidarité unique dans la vie d’un élève. Au-delà du souvenir, c’est un moyen d’affirmer son appartenance à une communauté d’élèves », explique le jeune homme, par ailleurs très engagé dans son association « Un stage et après ». Depuis novembre 2011, Bastien Le Coz arpente ainsi les lycées, rencontre des élèves pour leur présenter ce projet inédit. Le concept fait mouche. Plusieurs établissements font des commandes et sur les réseaux sociaux, le mouvement prend déjà de l’ampleur. Heureusement, car il lui a consacré beaucoup d’argent, 40 000 euros pour l’achat du stock, la création du site et la communication.

Ce financement, il le doit à son autre projet entrepreneurial. Moins « fun » reconnaît-il. « Bachelier 2012 » n’est en effet pas seulement la lubie d’un nostalgique du lycée. Bastien Le Coz connaît par cœur le secteur du pull promotionnel. Il a créé en 2011 en Chine, une entreprise d’exportation spécialisée dans les produits publicitaires. C’est lors de son stage de fin d’études que le jeune diplômé découvre avec enthousiasme l’ampleur du marché chinois. Il travaille alors pour Astreaco, une entreprise spécialisée dans les objets promotionnels et le textile. C’est le déclic, « pourquoi ne pas lancer le même business pour la France », se dit-il. Pendant six mois l’entrepreneur parcourt les usines, découvre toute la chaîne de production, le contrôle qualité, les fournisseurs. « J’ai visité jusqu’à 300 usines en 4 mois », se rappelle-t-il en souriant. Et ajoute : « Il fallait adapter les produits à la vente en France. On n’importe pas avec les mêmes normes aux États-Unis et en France. » Astreaco France est né.

Au cœur des usines, à Shenzhen, Bastien constitue une véritable équipe avec des acheteurs, des contrôleurs qualité, des créateurs.  Sa spécificité ? « Tout est fait en interne, cela nous permet de réaliser de économies considérables ». Au client, il propose des solutions sur-mesure, des « prix usine Chine avec des garanties de qualité de produit et de services occidentaux », se plaît-il à répéter. En France, l’entrepreneur démarche les clients et traite avec des apporteurs d’affaire à qui il verse un pourcentage des contrats signés. Il est en contact régulier avec son associé d’origine vietnamienne, installé sur place et qui gère les équipes. « Avec le décalage horaire, de 5 à 8 heures du matin, je gère les dossiers chinois puis je me consacre à Bachelier 2012 », sourit ce boulimique de travail. L’entreprise est déjà rentable, l’entrepreneur vise le million de chiffre d’affaires pour la fin de l’année. Il travaille avec des grands comptes en France (Eugène Perma, Coca-Cola, Charrette, SFR, Lafarge...), mais également avec de nombreuses PME et associations. Son business roule, ce sont les futurs bacheliers qu’il doit maintenant conquérir.

Ses conseils :
- Compter sur ses propres forces plutôt que sur les subventions publiques,
- Faire un business plan à 3 ans dès le lancement pour gérer sa trésorerie,
- Savoir s'associer et se diluer. C'est-à-dire avoir une gestion entrepreneuriale de sa société et non patrimoniale.

Sa bio :
Naissance le 17 septembre 1988 à Paris
Diplômé d'une L3 Économie Internationale et Développement à Dauphine en 2009
Séjour de 8 mois en Chine en 2010
Diplômé d'un M2 Affaires Publiques à Sciences Po en 2011
Création d'AstreaCo en 2011
Lancement de Bachelier 2012 en 2012

Retrouvez tous les lundis nos portraits de créateurs dans le Parisien Économie

VOIR AUSSI

Portrait d'entrepreneur : Margaux Derhy, la petite fée du business plan
Les clés d'une levée de fonds efficace
Qui sont les Business Angels ?
Le Love Money, mode d'emploi
Leetchi.com : Céline Lazorthes invente la cagnotte en ligne