Tout savoir sur les emplois saisonniers

Tout savoir sur les emplois saisonniers
Tout savoir sur les emplois saisonniers
Cueilleur de pommes, serveur en terrasse, vendangeur, animateur : voici quelques activités saisonnières auxquelles vous pourrez éventuellement postuler si vous souhaitez exercer une activité ponctuelle. Quels sont les secteurs dans lesquels vous pouvez espérer trouver un job saisonnier ? Quand postuler ? Retrouvez ici tout ce qu'il faut savoir sur les emplois saisonniers.
A lire aussi
PERCO : tout ce que vous devez savoir sur ce plan d'épargne retraite supplémentaire
Mag
PERCO : tout ce que vous devez savoir sur ce plan...


Les emplois saisonniers désignent, comme leur nom l'indique, ces emplois temporaires que l'on peut retrouver à différents moments de l'année et dont l’activité dépend du rythme des saisons. Idéal pour les jeunes, mais pas seulement, l'emploi saisonnier est une ressource non négligeable pour de nombreuses personnes.

Qu'est-ce qu'un emploi saisonnier ?

Que vous soyez étudiant, sans emploi, ou même salarié d'une entreprise, le travail saisonnier peut vous intéresser. Souvent physiques, ces emplois se caractérisent par l'exécution de tâches qui sont amenées à se répéter au cours de l'année, à date plus ou moins fixe. Ces emplois dépendent essentiellement de la saisonnalité, comme l'indique Pôle emploi. Dans les régions viticoles, le palissage et la vendange sont des exemples précis d'emplois que l'on peut retrouver en juin et en septembre. Autre exemple, à l'arrivée des beaux jours, de nombreux cultivateurs cherchent partout en France de la main d'œuvre pour se prêter au jeu de la cueillette. A compter du mois de mai, les villes touristiques publient aussi de nombreuses offres d'emplois pour faire face à l'arrivée massive des futurs vacanciers. La plupart de ces emplois ne nécessitent pas de compétence particulière, juste beaucoup de motivation et d'adaptabilité. Cependant, pour certains postes comme dans l'animation par exemple, le BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) est demandé. Pour exercer certains emplois saisonniers qui exigent la mobilité, il est parfois nécessaire d’être titulaire du permis de conduire.


Les secteurs d'activités qui proposent des emplois saisonniers

En premier lieu, c'est le secteur agricole qui offre le plus ce genre de postes grâce notamment aux récoltes, qui nécessitent de la main d'œuvre. Chaque année, le secteur n’embauche pas moins de 820 000 saisonniers. Entre cueillette, vendange et conditionnement, la palette d'activités est large. Le secteur touristique propose aussi son lot de postes, avec un besoin accru de personnel durant les congés d’été. Emploi en camping, accueil touristique, animation, services de location, l'étendue des possibilités en été est large. En hiver, les stations alpines ont souvent besoin de renfort. En complémentarité directe avec le tourisme, l'hôtellerie et la restauration génèrent beaucoup de demandes et par conséquent beaucoup d'offres. L'industrie agroalimentaire cherche elle aussi régulièrement des travailleurs saisonniers en période estivale. En été et en période de fêtes ou de soldes, le secteur commercial recrute lui aussi des renforts aux postes de vendeurs, d'hôtesses de caisse… Toute l'année, vous pouvez également trouver ponctuellement des missions dans l'événementiel, le télémarketing ou les transports.

Quand postuler à un emploi saisonnier ?

Pôle emploi conseille à toutes les personnes intéressées par ces emplois de s'y prendre assez tôt. Pour un emploi saisonnier en été, mieux vaut débuter ses recherches en début d'année. Les démarches au dernier moment peuvent aussi s'avérer fructueuses dans les secteurs en tension dans lesquels le turnover est important durant la haute saison. En ce qui concerne les emplois saisonniers hivernaux, c'est dès le mois de septembre qu'il faudra chercher. Ce qu'il est surtout important de retenir, c'est que se diriger vers des emplois saisonniers se prévoit à l'avance. D'une part pour mettre toutes les chances de votre côté de l’autre pour vous laisser le temps de vous organiser. Retenez qu'une saison d'hiver commence au plus tôt en novembre et peu courir jusqu'au mois d'avril. Et qu'une saison estivale débute généralement en mai pour se terminer au mois de septembre.

Emploi saisonnier : comment postuler ?

La meilleure solution pour postuler à un emploi saisonnier est d'être sur place et de visiter directement l'entreprise qui vous intéresse. Comme n'importe quelle candidature, celle-ci devra se faire avec un CV, voire avec une lettre de motivation selon les cas. En saison, le CV est souvent le seul élément demandé, comme par exemple dans la restauration où les recrutements se font très vite grâce aux essais proposés. Pour les emplois saisonniers chez des producteurs fruitiers ou chez des viticulteurs, il existe différentes possibilités pour postuler. Si vous avez déjà eu l'occasion de travailler pour le producteur, vous pouvez par conséquent proposer vos services l'année suivante. Si des personnes de votre connaissance ont déjà travaillé dans ce milieu, elles pourront également faire le lien. Sachez également que les agences d’intérim sont souvent relayeuses de nombreuses offres saisonnières, tout comme les sites d'annonces spécialisées sur Internet.


Camille Coutant

VOIR AUSSI

Comment rédiger le mail accompagnant le CV ?
Jobs d'été : un jeune sur deux travaille par nécessité

Jobs d'été : les entreprises abusent des CDI aux dépens des saisonniers

Ces secteurs qui recrutent