Emploi : 7 astuces pour optimiser sa pause déjeuner

Emploi : 7 astuces pour optimiser sa pause déjeuner
Emploi : 7 astuces pour optimiser sa pause déjeuner
Qu'ont en commun la célibattante workaholic qui fait des journées de 15 heures, la jeune maman qui jongle entre toutes ses casquettes de femme parfaite, et la quinqua toujours débordée ? Elles profitent toutes de leur pause déjeuner pour faire ce qu'elles n'auront jamais le temps de faire par ailleurs ! Voici 7 astuces pour que vous aussi, vous optimisiez ce moment rien qu'à vous.
A lire aussi
Les meilleures astuces d'entrepreneuses pour ne pas craquer sous la pression
News essentielles
Les meilleures astuces d'entrepreneuses pour ne pas...


Pause « copines »

Pas facile de garder une vie sociale dynamique quand on est une femme active débordée. Entre le boulot, les soirées marathon et les week-end cocooning, comment s’aménager des moments entre copines ? Pourquoi ne pas vous retrouver entre filles autour d’un déjeuner ? Dans l’idéal, chaque semaine, l’une d’entre vous se charge de réserver un petit restau cosy près de son travail. Le plus : vous voyez vos amies dans un cadre sympathique, l’addition est allégée (vive les menus déjeuners !), et comme l’horloge tourne, vous profitez du moment à fond.

Pause « shopping dernière minute »

Noé part en colo dans trois jours et le pauvre chou n’a même pas de combinaison de ski. Ni une, ni deux, vous filez chez Decathlon à midi pour sauver la mise. Idem pour toutes les courses de dernière minute que vous n’avez clairement pas le temps de faire le soir en sortant du travail. L’avantage, c’est que cette heure de pause ne vous laisse pas le temps de flâner dans les magasins. Vous allez droit au but et évitez la foule et les queues interminables du week-end.

Pause « je prends soin de moi »

Honnêtement, à quand remonte la dernière fois que vous vous êtes fait faire une manucure ? Même le rendez-vous chez l’esthéticienne est passé à la trappe. Vous êtes débordée. Pas de panique, la pause déjeuner est le moment idéal pour prendre soin de soi. D’une, car vous n’avez pas vraiment d’autre moment dans la semaine pour le faire, de deux, car un petit massage ou une pose de vernis ne vous mobilisera pas plus de quarante minutes, et enfin, car il y a tout un tas de petits instituts alléchants qui ont poussé autour de votre boulot. Le risque : la séance chez le coiffeur qui s’éternise. Vous retournez au bureau en rasant les murs et en cachant votre flamboyante chevelure, le ventre vide car évidemment vous n’avez pas eu le temps de déjeuner. Autre mauvaise idée : le massage qui endort tellement il détend, le brushing alors qu’il commence à pleuvoir.

Pause « santé »

Trouver le temps de se rendre chez le médecin n’est pas une mince affaire. Combien de rendez-vous chez le dentiste ou l’ophtalmo avez-vous repoussé par manque de créneaux disponibles ? La solution se trouve entre midi et deux. Caler ses consultations médicales à cette heure-là est une bonne option, mais il faut s’y prendre suffisamment à l’avance car ces rendez-vous sont très convoités. Seul risque, si le médecin prend du retard. Vous fulminez seule dans la salle d’attente et jurez qu’on ne vous y reprendra plus. Un conseil, choisissez un médecin proche de votre lieu de travail.

Pause « courses sur internet »

Un sandwich à la main, une souris dans l’autre, la cyber acheteuse est de retour. Réservation de billets de train, location de voiture, vente privée de vêtements, idées déco… quel gain de temps considérable ! Mais gare aux achats compulsifs !

Pause « séance de sport »

Au rang des bonnes résolutions, chaque année revient celle de (re)faire du sport. Mais quand ? Le week-end vous n’êtes pas souvent là, le soir vous êtes exténuée… Et si vous tentiez le sport à la mi-journée ? C’est prouvé, il n’y a rien de plus bénéfique pour recharger ses batteries et redémarrer l’après-midi d’un bon pied. Vous avez peut-être la chance d’avoir une salle de sport en bas de votre travail ou carrément dans vos locaux ? Si vous ne disposez pas de telles infrastructures, jetez un coup d’œil aux cours de gym des alentours. Natation, footing, fitness, le tout est de choisir une activité qui vous plaise.

Pause « collègues »

À cette liste d’astuces, il faut ajouter la pause « collègue ». Car une pause détente avec des collègues qu’on apprécie, cela fait aussi un bien fou. Et puis c’est un formidable moyen pour développer son réseau et savoir ce qui se passe dans votre entreprise. Pensez-y…

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Emploi : Avec quel collègue déjeuner ?
Comment savoir si votre boss vous déteste ?
Les pires métiers du monde
Télétravail : les arguments chocs pour convaincre votre patron