Le job rêvé des hommes

Le job rêvé des hommes
Le job rêvé des hommes
Dans cette photo : Mick Jagger
Bien sûr, nos hommes rêvent tous de soigner les lépreux bénévolement dans des pays en guerre, mais nous leur avons malgré tout posé la question. S'ils pouvaient d'un coup de baguette magique choisir leur job de rêve, ou au moins, du bout des lèvres, nous avouer quel grand kiffeur devant l'éternel les fait fantasmer en secret, quel serait-il ? Voici, dans l'ordre et sans aucune ambition scientifique, leurs préférences.
A lire aussi
Ces hommes marchent en talons contre les violences faites aux femmes
News essentielles
Ces hommes marchent en talons contre les violences faites...

1. Rock star

Plébiscitée par notre panel, la rock star a toujours le vent en poupe. Certains ont malgré tout tenu à ajouter « Mick Jagger hein… pas Kurt Cobain ». C’est vrai qu’à bien y réfléchir, chanter devant des millions de fans en délire, se faire courser par des groupies, travailler avec ses meilleurs potes sans Dieu ni maître, tout ça en gagnant très bien sa vie, on a vu pire. Sauf qu’on est où, nous, là-dedans ? Jerry Hall, si tu nous lis…

2. Acteur

Comme la rock-star, l’acteur parvient à concilier épanouissement professionnel et sex-appeal décuplé. Nos hommes se verraient bien, à instar d’un Ryan Gosling ou d’un Romain Duris, enchaîner les bons films, tâter de la starlette pour des scènes d’amour (« Mais je te jure c’est pour le rôle ! »), en taper cinq à Denisot au Grand Journal et pouvoir partir plusieurs mois à l’autre bout du monde « se retrouver » si le cœur leur en dit. Pour l’info, un seul a ajouté « de film X »…

3. Rentier

Quelle ne fut pas notre déception lorsque beaucoup avouèrent rêver d’être rentier. Et l’ambition, la vocation, l’accomplissement personnel, ces projets à construire en équipe, ces études chèrement payées par des parents soucieux d’offrir à leur fils ce qui le rendrait heureux dans la vie... ? Du flan ! Les aspirants-rentier ne rêvent que d’une chose : se la couler douce à l’ombre d’un cocotier. Avec nous ?

4. Pilote de course

Vroum vroum ! Comme les petits garçons, beaucoup de nos hommes auront toujours une passion pour ce qui roule… vite si possible. Le pilote de course moulé dans sa combi multi-sponsorisée, arrosant de champagnes des pépés roulées comme des bolides après avoir prouvé sa virilité en étant plus rapide que ses concurrents sur les circuits les plus courus de la planète, ça, ça en jette manifestement pour eux. MMhhhhh vrouuuuum. Pour info, pas spécialement pour nous, et encore moins le bruit lancinant des moteurs à la télé le dimanche matin...

5. Flic

Pan pan ! Le flic (pas celui qui fait la circulation, nous a-t-on précisé) haut gradé, porte-flingue sexy caché sous le cuir, traquant sans relâche les ennemis publics, passant des nuits entre collègues à démêler les fils d’affaires mystérieuses, planquant, puis arrêtant au péril de sa vie le voyou pour défendre la veuve et l’orphelin, ça les fera toujours rêver, de 3 à 100 ans. Adrénaline, quotidien sans cesse renouvelé et mise en lumière dans de nombreux films et séries françaises à succès font de ce job soit-disant mal-aimé un classique indéboulonnable.

6. Footballeur (Zlatan) /commentateur sportif

Ah, le ballon rond, objet des fantasmes mâles. Le footballeur concilie les atouts potes, déplacement professionnel, bon salaire, gloire, jolie femme… et attentat capillaire mais bon, c’est une autre histoire. Quant au commentateur, c’est le pendant retraité du sportif pro qui, pour une rétribution confortable, peut continuer à vivre de sa passion sans se faire réveiller par le coach aux aurores et boulotter des sucres lents à tous les repas.

7. Testeur de restos/hôtels

Parcourir le monde pour tester hôtels de luxe et charmantes bicoques balinaises, goûter aux mets les plus rares, savourer les pâtisseries des grands chefs tout en étant payé, voilà encore un job qui fait rêver ces messieurs. Comme on les comprend. Mais gare à la brioche, messieurs. Gniark gniark.

8. Père au foyer

Halte aux clichés puisque plusieurs nous ont avoué qu'ils rêvaient de s’occuper des enfants toute la journée ! L’histoire ne dit pas, en revanche, si le rêve inclut les courses, le ménage, les rendez-vous chez le pédiatre, les réunions de parents d’élève, les machines et les après-midis pâte à sel… Mais on applaudit toutefois ce bel élan viril !

9. Des trucs aux Amériques

Beaucoup nous ont parlé de métiers divers et variés, ajoutant chaque fois « aux Etats-Unis ». Bras droit de Barack Obama, coach de sport dans une grande fac américaine… le pays de l’oncle Sam continue d’exercer son attrait même chez les plus vieux. L’American job dream, en quelque sorte.

10. Champion de snowboard/surf

Après les voitures, la glisse et les grands espaces. Ils sont en effet nombreux à rêver d’une vie à la Kelly Slater ou Shaun White (un snowboarder/skater américain manifestement très connu du sexe fort…), dévalant les pistes d’Aspen ou traversant les rouleaux des « spots » les plus swag de la planète au bras de mannequins Victoria’s Secret tout en ayant une popularité masculine au top. On voit pas pourquoi…


Des choix plutôt hétéroclites, donc, et beaucoup moins axés glandouille/top-modèle prépubère et machine à cash qu’on eût pu le redouter. Au contraire, si l’on y réfléchit bien, ces job fantasmes ne seraient-ils pas restés les mêmes que ceux qui les habitaient lorsqu’ils étaient petits garçons, rêvant de scène, de grosses voitures, de baballe, de voyages et de gloire ? Et nous, nos jobs de rêve seraient-ils donc mannequin, chanteuse, Barbie ou princesse ? Pas sûr…

Alors, quel serait votre job de rêve ?