"Sous l'eau", "charrette"... quels tics de langage utilisez-vous pour montrer que vous êtes over-booké ?

"Sous l'eau", "charrette"... quels tics de langage utilisez-vous pour montrer que vous êtes over-booké ?
"Sous l'eau", "charrette"... quels tics de langage utilisez-vous pour montrer que vous êtes over-booké ?
Alors que nous avons traqué les expressions insupportables de la vie professionnelles, nous avons décidé de nous pencher sur ces tics de langages que nous utilisons pour signifier qu'on croule sous le boulot...
A lire aussi
"Mes 100 kilos et moi, on a été sélectionnés par Rihanna !"
News essentielles
"Mes 100 kilos et moi, on a été sélectionnés par Rihanna...


En partenariat avec Radio France, nous allons tenter de traquer et expliquer les tics langagiers du boulot faisant spécifiquement référence au surmenage.

"Sous l'eau", "la tête dans le guidon"... quelles expressions utilisez-vous vous-même pour signifier que le burn out n'est pas loin.

Et surtout, pourquoi les utilisez-vous ?

Dire à une copine que vous avez oublié ne lui avez pas répondu à son mail parce que vous étiez "sous l'eau" ?

Montrer aux autres que vous bossez, vous ?

Et, si vous n'en utilisez aucune, avez/aviez-vous un/des collègue(s) coutumier(s) du fait ?

Prenez quelques secondes pour nous raconter vos anecdotes, auxquelles nous ferons référence dans la séquence postée sur le site des auditeurs lundi 20 mai 2013.

Vous pouvez le faire en commentant cet article ou en vous rendant sur Espace public, le site des auditeurs des radios de radio France.