Comment choisir son pinceau de maquillage ?

Comment choisir son pinceau de maquillage ?
Comment choisir son pinceau de maquillage ?
Trouver un bon pinceau de maquillage est loin d'être évident. Rond, touffu, plat… le choix est immense et les prix vont parfois du simple au triple. Comment acheter le bon accessoire et être éblouie par le résultat ? On commence avec le pinceau pour le teint.
A lire aussi


On a souvent tendance à négliger l'achat du pinceau de maquillage. Force est de constater qu’après s’être ruinée avec l’achat d’une poudre haut de gamme, on n’a aucune envie de dépenser encore pour le pinceau. Grossière erreur, le pinceau a son importance dans un maquillage réussi. Et son entretien (lavage régulier) est essentiel.

Pinceau poudre

Pour une poudre libre, bronzante…, optez pour un pinceau de maquillage en poils naturels, souple et touffu. C’est l’accessoire basique qui doit figurer dans toute trousse à maquillage ! Il permet d’unifier le teint en un clin d’œil et s’utilise aussi bien sur le visage que dans le cou. Un pinceau de qualité étale la poudre facilement et s’adapte aux contours de votre visage. Choisissez-le court ou rétractable, il sera plus facile à transporter.


Pinceau pour blush

La touche de blush sur les pommettes est le geste bonne mine dont on ne peut pas se passer. Le pinceau biseauté permet de déposer juste ce qu’il faut sur le bombé des pommettes pour structurer le visage et réveiller le teint.  


Pinceau pour fond de teint

Pour une base, un fond de teint fluide ou un anticernes, utilisez un pinceau plat afin d’appliquer le liquide sur tout le visage. Pour l’anticernes, choisissez-en un plus fin. Le pinceau à fond de teint est une bonne alternative à l'éponge ou au doigt car il permet de doser la quantité de fond de teint et de l’appliquer uniformément sur le visage.

Poils naturels versus poils synthétiques

Les pinceaux à poils naturels sont plus chers (en moyenne entre 20 et 50 euros). Mais cela vaut le coup car un bon maquillage commence d’abord par des outils adaptés. Les poils naturels sont doux et souples. Ils permettent d’appliquer la poudre sur l’ensemble du visage en donnant une impression de voile léger et retiennent mieux la poudre libre. Ils sont également parfaits pour le blush. Le plus souvent, il s’agit de poils de poney, de martre ou de chèvre. En revanche, vous pouvez opter pour des pinceaux en poils synthétiques pour l’application du fond de teint.  Généralement en nylon, ils sont moins onéreux et permettent d’appliquer les textures plus épaisses comme les bases, crèmes teintées ou encore anticernes.

Crédit photo : Hemera

VOIR AUSSI

Maquillage : 10 erreurs à ne pas commettre
Un maquillage au top avant un entretien
Ados : le maquillage est-il de leur âge ?
Comment garder un teint lumineux ?