Style : les chaussures en disent long sur la personnalité

Style : les chaussures en disent long sur la personnalité
Style : les chaussures en disent long sur la personnalité
Escarpins en cuir, bottes usées ou sandales fantaisie, les chaussures seraient d'excellents indicateurs sur la personnalité de leurs propriétaires. C'est en tout cas ce que montre une étude menée par des psychologues américains sur « La formation d'une première impression ».
A lire aussi


Dis-moi quelles chaussures tu portes et je te dirai qui tu es. C’est en substance le constat qui ressort d’une étude sur « La formation d’une première impression » conduite par des psychologues de l’université du Kansas, et publiée dans le Journal of Research in Personnality. Ainsi, en étudiant les souliers d’une personne, à travers la couleur, la coupe ou le prix, on pourrait aisément déterminer sa personnalité, jusqu’à définir des traits de caractère précis.

Les psychologues ont mené leur enquête sur un panel de 200 personnes entre 18 et 25 ans, à qui ils ont demandé de rendre un questionnaire sur leur personnalité, accompagné d’une photo de la paire de chaussures qu’ils portent le plus régulièrement. Les clichés ont ensuite été étudiés par 63 étudiants, qui ont dans 90% réussi à déterminer le sexe, l’âge, le statut social, le penchant politique et même certains traits de caractère du propriétaire.

Chaussures pratiques pour les gens agréables
La plupart des résultats de l’étude sont sans surprise. Ainsi, ceux qui gagnent bien leur vie arborent aux pieds des modèles chers, tandis que les personnes extraverties penchent pour les colorés, qui attirent l’œil, et que les timides préfèrent les modèles au design neutre. Les libéraux ont quant à eux tendance à porter des chaussures abîmées et bon marché. Certains résultats sont en revanche assez inattendus : les souliers inconfortables se retrouvent par exemple chez les gens plutôt calmes, et les bottines sont portées par les personnalités agressives. De la même manière, difficile de deviner que les chaussures pratiques et confortables sont d’avantage choisies par les gens agréables.

Mais selon Angela Bahns, la directrice de l’étude, le résultat le plus étonnant est la capacité à percevoir la stabilité émotionnelle de la personne à travers ses chaussures. Ainsi, en fonction de l’usure et de l’entretien des souliers, significatifs du niveau de décontraction du propriétaire, les étudiants ont pu déceler une peur de l’abandon, ou une forte anxiété. Eh oui, plus on serait angoissé, plus on prendrait soin de ses affaires.

Les chaussures ont en premier lieu un aspect pratique, mais elles véhiculent également de nombreux indices et messages non-verbaux. Ainsi, elles représentent un excellent miroir de notre caractère, et on pourrait juger d’une personne d’après ce qu’elle porte aux pieds sans même avoir besoin de voir le reste. Les psychologues soulignent qu’il est très rare qu’une personne choisisse consciemment un modèle qui renvoie une image différente de sa personnalité. A vous de faire le test.

(Source : lemonde.fr)
Crédit photo : Goodshoot

VOIR AUSSI

One Moment : la basket éphémère 100% bio
Mon ado veut des talons
One day without shoes : montrez vos pieds pour la bonne cause