Qu'est-ce que les probiotiques et quels sont leurs effets ?

Qu'est-ce que les probiotiques et quels sont leurs effets ?
Qu'est-ce que les probiotiques et quels sont leurs effets ?
Difficile d’imaginer que consommer des bactéries peut être bon pour la santé. Et pourtant…yaourts et laits enrichis en probiotiques ont envahi les rayons de nos supermarchés depuis quelques années. Terrafemina fait le point sur ces micro-organismes et leurs réelles vertus avec Pierre Desreumaux, chercheur à l’INSERM.
A lire aussi
Les parents fonts-ils preuve de sexisme avec leurs propres enfants ?
News essentielles
Les parents fonts-ils preuve de sexisme avec leurs...

Terrafemina- Qu’est-ce qu’un probiotique ?

Pierre Desreumaux : C’est un micro-organisme vivant qui a un effet bénéfique. Quand on parle de micro-organisme, il peut aussi bien s’agir de bactéries que de virus ou de parasites. Ils existent physiologiquement, on les retrouve en général dans la flore intestinale. Cette flore bactérienne garante d’une bonne santé peut être perturbée. Dans ce cas, ingérés régulièrement, les probiotiques restaurent cette flore digestive agressée et permet de lutter contre les agressions extérieures.

TF : Où les trouve-t-on ?

Pierre.D : Par exemple, les probiotiques de type lactobacillus acidophilus, une famille de bactéries, se retrouvent dans les yaourts, les charcuteries, les barres énergétiques… Dans les yaourts, ils y sont de manière naturelle, ils sont à l’origine de la fermentation du lait. Il peut y avoir des probiotiques isolés à partir de la flore intestinale humaine. Ces bactéries sont typées, isolées, étudiées et utilisées comme probiotiques. Une fois le brevet acheté par une firme, celle-ci peut les introduire dans des produits alimentaires : boissons, barres nutrition, yaourts, ou gélules (compléments alimentaires).

TF : Peut-on soigner avec des probiotiques ? Si oui, quelles pathologies ?

Pierre.D : Actuellement, il n’existe aucun probiotique médicament sur le marché français. Il y a des probiotiques qui ont montré une efficacité dans le domaine de la gastro-entérologie. Ces micro-organismes produisent des vitamines, des facteurs de coagulation, de digestion, de croissance. Utilisés dans les maladies intestinales, ils ont un effet bénéfique sur la diarrhée (notamment chez l’enfant), sur les douleurs abdominales et la régulation du transit.
Après, les effets sont moins clairs mais ils auraient un intérêt au niveau des pathologies cutanées en application locale ou en cas de perturbation de la flore vaginale.

TF : Comment agissent-ils ?

Pierre.D : On ne sait pas exactement quels sont les mécanismes d’action mais ils dépendent de la nature du probiotique. Quand il s’agit d’une maladie d’origine bactérienne, il est possible que le probiotique prenne la place de la bactérie et l’empêche de pénétrer dans les tissus, c’est le cas des gastroentérites virales. Il y a un autre mécanisme qui consiste à renforcer la réponse immunitaire et la diriger pour éliminer la bactérie à l’origine de la pathologie. Des études ont montré que dans le cas de douleurs abdominales, les probiotiques étaient capables de faire exprimer dans le tube digestif des récepteurs qui sont appliqués dans la douleur, comme les récepteurs pour la morphine.

TF : Existe-t-il des effets secondaires et/ou des contre-indications ?

Pierre.D : Il y a, dans 99% des cas, aucun effet indésirable. Ils sont très bien tolérés. Il y a eu une situation où plusieurs cas de mortalité ont été induits par les probiotiques : il s’agissait de patients extrêmement vulnérables avec une inflammation sévère du pancréas et nourris par nutrition (sonde). Il n’y a aucune autre contre-indication, pas même chez les HIV positif. La prise de probiotiques est essentiellement préventive.

TF : S’agit-il d’une prise préventive ou curative ?

Pierre.D : Lorsque les probiotiques sont pris en traitement curatif, l’effet est nettement moins important, on peut gagner quelques heures par rapport à l’absence de traitement dans le cas d’une diarrhée par exemple.
Le plus important c’est la quantité, on appelle cela un effet-dose (jusqu’à 30 milliards par jour)! Aujourd’hui, l’effet apparait en général deux ou trois semaines après le début de la prise, il faut lui laisser le temps d’agir. Par contre, l’effet disparait 48heures après la fin de la prise.

TF : Alors que les allégations santé apposées sur des produits alimentaires vendus en grande distribution sont assez largement remis en cause, les bienfaits des probiotiques peuvent-ils  l’être également ?

Pierre.D : L’arrivée des allégations santé date de 3 ans maintenant. C’était nécessaire car beaucoup de choses ont été dites sur les probiotiques et très peu relevaient d’études scientifiques et bien faites. Il fallait un avis plus scientifique et plus clair sur les effets bénéfiques potentiels des probiotiques. Jusqu’à maintenant tous les dossiers qui ont été déposés à l’Efsa (ndrl : l’Autorité européenne de sécurité des aliments)  sont revenus négatifs, aucun n’a obtenu d’allégations santé. Cela ne veut pas dire qu’aucun probiotique n’a d’effet ni qu’ils sont mauvais pour la santé. Il existe dans les faits des études qui ont bel et bien démontré des bienfaits.

VOIR AUSSI

Et si vous vous mettiez à l’aromathérapie
Homéopathie ! Soignez bébé sans danger