Épilation orientale, à la cire, au rasoir... tout savoir sur les techniques d'épilation

Épilation orientale, à la cire, au rasoir... tout savoir sur les techniques d'épilation
Épilation orientale, à la cire, au rasoir... tout savoir sur les techniques d'épilation
Rasage, épilation à la cire, à la crème, à l'orientale... Difficile de s'y retrouver parmi les différentes techniques d'épilation. Pour avoir la peau douce durablement, il vous faut trouver celle qui vous correspond. Alors, avant de prendre rendez-vous chez l'esthéticienne ou de vous enfermer dans votre salle de bains, faites le point sur toutes les techniques d'épilation qui s'offrent à vous.
A lire aussi
L'étrange technique du crayon à papier pour onduler ses cheveux
News essentielles
L'étrange technique du crayon à papier pour onduler ses...

L’épilation à la cire, la plus efficace

Cette technique d'épilation est la plus efficace. Utilisée chaude, tiède ou froide, elle laisse la peau nette pour au moins 3 semaines, et réduit l'apparition de poils incarnés. Les douillettes ne plébisciteront peut-être pas cette méthode, car la cire arrache le poil. Mais au fur et à mesure des épilations, la douleur s'estompe car le poil devient plus fin. Attention, la cire chaude est déconseillée aux personnes ayant des problèmes circulatoires comme des varices ou souffrant d'insuffisance veineuse.

Comment ça marche ? Appliquez la cire sur la zone concernée, patientez quelques secondes le temps qu’elle durcisse, puis arrachez la bande. Petite astuce pour les plus sensibles : inspirez avant de retirer la bande, puis soufflez pendant que vous arrachez, vous sentirez moins la douleur. Vous pouvez aussi procéder par petites bandes.

L’épilation à l’orientale, la plus naturelle et bio

Cette technique d’épilation naturelle et bio s’effectue par une esthéticienne. La cire orientale est un mélange de miel, de sucre, d’eau et de citron, travaillée en forme de boule. Elle évite les réactions allergiques et les brûlures car le matériel utilisé est froid. Attention, la manipulation n'est efficace que sur un poil au moins mi-long et prend un peu plus de temps qu'une épilation à la cire classique.

Comment ça marche ? Comme une épilation à la cire.

L’épilation au rasoir / à la tondeuse, la plus rapide

Cette technique d’épilation est plébiscitée par les douillettes et les pressées, car ultra rapide et vraiment très pratique. Seul bémol, le résultat ne dure pas plus de 2, voire 3 jours, et le poil ne s’affine pas puisque le bulbe n'est pas arraché. Pour certaines, il devient même plus noir suivant la nature de la peau et de la pilosité.

Comment ça marche ? Utilisé sous la douche, le rasoir électrique ou manuel coupe les poils. Pensez à opter pour un gel à raser pour ralentir la repousse et ne pas vous couper.

Les tondeuses sont très pratiques pour le maillot puisqu'elles permettent de couper les poils à quelques millimètres de la peau. On les utilise pour faire le célèbre « ticket de métro ».  Attention aux poils incarnés, veillez à bien raser dans le sens du poil et changez vos lames régulièrement.

L’épilateur, la plus basique

Cette technique d’épilation a la réputation de faire mal, mais elle s’avère pratique et rapide d’utilisation. Par ailleurs, de plus en plus de modèles s’accompagnent de procédés qui aident à diminuer la sensation de douleur : utilisation sous l’eau, diffuseur de froid... Avec l’épilateur, c’est comme avec la cire, plus vous l’utilisez et moins vous aurez mal. Comptez trois semaines de douceur.

Comment ça marche ? Faites glisser l’épilateur sur les zones que vous souhaitez épiler. Les poils seront arrachés à la racine.

La crème dépilatoire, la plus simple

Cette technique d'épilation est simple et rapide mais peut coûter cher sur le long terme, puisqu’elle ne dure que 5 à 7 jours. Vérifiez bien que vous n'êtes pas allergique à la formule de la crème, et ne l’utilisez ni sur une peau abîmée, ni brûlée. Avant l’application, testez le produit sur une petite zone de votre peau.

Comment ça marche ? Étalez la crème sur la zone à épiler, puis patientez quelques minutes. Enlevez-la ensuite avec une spatule.

Conseils après-épilation

Quelle que soit la technique utilisée, si des petites rougeurs qui peuvent parfois démanger apparaissent sur la zone épilée, c’est que le poil repousse mal. Pourquoi ? Parce que vous avez rasé ou épilé dans le sens contraire du poil, par conséquent, celui-ci est resté sous la peau.

Pour limiter ce petit désagrément, faites un gommage une fois par semaine et surtout, la veille de l'épilation, afin de retirer les peaux mortes qui obstruent les pores et empêchent le poil de sortir. Si le poil incarné est déjà là, retirez-le à l'aide d'une pince à épiler que vous aurez préalablement désinfectée. Nettoyez avec de l'alcool et appliquez des soins contre les poils incarnés.

Et pour celles qui en ont assez de faire la chasse aux poils, il existe d'autres techniques, qui durent plus longtemps : les épilations définitives.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Épilation du maillot : attention danger
Sexo : faut-il épiler le sexe des hommes ?
Sexualité : avec ou sans poils ?