Santé : les dangers des ondes des téléphones portables sur notre cerveau

Santé : les dangers des ondes des téléphones portables sur notre cerveau
Santé : les dangers des ondes des téléphones portables sur notre cerveau
Une étude américaine publiée cette semaine relance le débat sur la nocivité des ondes émises par les téléphones portables.
A lire aussi

Les appareils électroniques envahissent notre quotidien mais les études concernant leurs effets sur notre corps ne sont pas encore connues. Des chercheurs de l’Institut américain de santé viennent de publier une étude concernant les téléphones portables dans la revue American Medical Association.
Testée sur 47 personnes, l’expérience mesure l’activité du cerveau par le métabolisme du glucose. Les scientifiques ont mis en évidence qu’à partir de 50 minutes de conversation, la région du cerveau située près de l’antenne s’agite, provoquant l’augmentation de l’activité du glucose, que le son du téléphone soit coupé ou non. Cette région de notre tête a des fonctions cognitives, notamment celle de la mémoire.
Les ondes électromagnétiques ont donc une influence sur notre cerveau lorsqu’il est exposé longtemps mais les chercheurs n’ont pas encore découvert les conséquences concrètes de cette suractivité. Le cancer est la plus grande crainte des scientifiques mais d’autres études sont nécessaires pour connaître réellement l’impact du téléphone portable sur le cerveau.

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Campagne de prévention sur les risques liés aux ondes des portables

Des indicateurs d’exposition aux ondes sur tous les portables
Les Français adeptes des téléphones mobiles