Être assis toute la journée mène à la dépression

Être assis toute la journée mène à la dépression
Être assis toute la journée mène à la dépression
Être assis pendant de longues heures d'affilée est nocif pour la santé physique et mentale. D'après une étude australienne, le travail de bureau peut mener droit à dépression : en restant assis plus de 7 heures par jour, on augmente ses risques de symptômes dépressifs de 47% par rapport à une personne qui ne sera resté assise que 4 heures.
A lire aussi
5 minutes d'étirement à pratiquer quand on est coincée sur sa chaise toute la journée
News essentielles
5 minutes d'étirement à pratiquer quand on est coincée...

Le travail de bureau cumule décidément les mauvais points : rester assis sur sa chaise pendant de longues heures est définitivement mauvais pour la santé, physique comme mentale. En restant immobile sur une chaise trop fréquemment, on augmenterait considérablement nos risques de dépression.

Un lien évident entre travail assis et dépression

On doit cette découverte peu réjouissante à des chercheurs australiens, des universités de Victoria et de Queensland. Ils ont suivi 8 950 femmes âgées de 50 à 55 ans, regroupées en différentes catégories : celles qui sont assises moins de 4 heures par jour, celles assises entre 4 et 7 heures par jour, et celles assises plus de 7 heures. En 2001, 2004, 2007 et 2010, elles ont été soumises à un questionnaire, qui portait sur leur activité physique, et les interrogeait sur leurs symptômes de dépression. Une association entre le temps passé assis et le risque de dépression a aussitôt été mise en évidence. En restant assise plus de 7 heures par jour, une femme augmente de 47% ses risques d’épisode dépressif par rapport à une femme restant assise moins de 4 heures par jour. Un risque largement augmenté par le manque d’activité physique.

Conclusion ? Si une femme est obligée, par exemple à cause de son emploi, de rester assise pendant plusieurs heures d’affilée, elle devrait compenser par une activité physique. Ou cumuler les deux, en s’essayant à nos exercices sportifs à faire discrètement au bureau. Autre option, s'accorder un verre de vin ou un carré de chocolat le soir, deux gourmandises réputées pour leurs effets antidépresseurs.

Pour rappel, rester assis longtemps augmente également le risque de diabète, de maladies cardiovasculaires et de mort prématurée.

VOIR AUSSI

Top 10 des preuves que le travail de bureau nuit à la santé
Cancer : rester assis trop longtemps augmente les risques
Espérance de vie : assis ou debout, un juste équilibre à trouver
Mal de dos : votre chaise de bureau nuit à votre santé