Le top des mannequins sans maquillage - photos

Le top des mannequins sans maquillage - photos
Le top des mannequins sans maquillage - photos
Dans cette photo : Adriana Lima
Adriana Lima, Bar Rafaeli, Rosy Huntington Whiteley. Autant de top model que le commun de mortel ne connaît que le plus souvent court mais toujours très bien vêtues, parfaitement maquillées, sublimement coiffées, et le plus souvent totalement photoshopées. Pourtant, les mannequins les plus en vue ont elles aussi droit au naturel.
A lire aussi
Ce mannequin a décidé de dénoncer ses photos ultra-retouchées
News essentielles
Ce mannequin a décidé de dénoncer ses photos...

Article complet publié sur Le HuffPost

Pour mettre les choses au clair. Et à plat. Bien à plat. Étalées même.

« Mannequin » signifie dans l'inconscient des gens une personne belle. En effet, on entend souvent dire « elle a la taille mannequin » ou « cette fille doit être mannequin ». J'ai maintes fois expliqué sur ce blog qu'un mannequin ne doit pas être représenté exclusivement comme une femme défilant sur des podiums. Il y a énormément de sortes de mannequins (lingerie, beauté, détails, commerciaux...).

Le mot « mannequin » est donc à mon sens, aujourd'hui, réducteur, et ne doit pas être assimilé à un adjectif qualiticatif. Être mannequin est un métier demandant un sens de la photogénie développé et une capacité à se mettre à son avantage devant des objectifs et des foules, de manière naturelle ou à l'aide d'artifices.

>> Lire aussi : Skinny bashing : les femmes minces harcelées autant que les rondes ? <<

Et pourtant, quand on revient au sens étymologique du terme, « mannequin » provient du néerlandais manneken qui signifie « petit homme » ou encore mannekijn « petit panier ». Absolument rien à voir avec la pensée commune actuelle de la chose. Bref, cet aparté me semblait rigolo.

La marque Louis Vuitton que tout le monde connaît (oui, moi aussi je rêve d'un cabas monogrammé) a fait parler d'elle en 2010 avec toute une série de photos de mannequins en off (backstages) au naturel et sans stylisme outrancier. J'ai trouvé la démarche à l'époque très intéressante car, même si ces filles sont d'une beauté éblouissante au naturel selon moi (après, la beauté reste suggestive, je le conçois bien, hein), ces clichés rassurent les gens et permettent d'accepter un peu plus l'univers du mannequinat dans sa globalité en se rendant compte que l'image que l'on fréquente au quotidien (la publicité) n'est qu'un songe. pour lire la suite de l'analyse de Marie-Astrid Colette, rendez-vous sur le HuffPost.

>> Lire aussi : Actrices porno sans maquillage : oui les stars du X sont des femmes comme les autres <<