Ronald McDonald : le clown ne fait plus rire les médecins

Ronald McDonald : le clown ne fait plus rire les médecins
Ronald McDonald : le clown ne fait plus rire les médecins
Aux États-Unis, l’obésité infantile est un problème que les médecins ne veulent plus prendre à la légère. Dans leur ligne de mire, la mascotte Ronald McDonald, ce clown qui inciterait les enfants à consommer dans les fast food.
A lire aussi

Le clown rouge et jaune de McDonald’s vit-il ses derniers jours ? Des centaines de médecins américains demandent son interdiction. En cause ? La hausse de l’obésité infantile.

Dans une lettre ouverte, les centaines de médecins souhaitent l’interdiction des publicités McDonald’s pour les enfants…et donc la mise à mort de sa célèbre mascotte. Mais ce n’est pas tout, dans cette lettre, il est aussi demandé le retrait des jouets pour enfants dans les  « Happy Meal ». Selon eux, ce jouet qui attire forcément les plus petits, les inciteraient à vouloir consommer du fast food.

Face à ces accusations, McDonald’s ne l’entend pas de cette oreille et a d’ores et déjà fait paraitre un communiqué défendant sa mascotte et leurs jouets : "En tant que visage de Ronald McDonald House Charities (la branche chargée des activités caritatives du groupe, ndlr), Ronald est un ambassadeur au service du bien et délivre aux enfants des messages importants sur la sécurité, l'apprentissage de la lecture et un mode de vie équilibré et actif…Nous servons de la nourriture de haute qualité, et nos Happy Meal proposent du choix et de la variété dans des portions adaptées aux enfants. Les parents nous disent apprécier les choix offerts par les Happy Meal".

A presque 50 ans, le clown mascotte de McDonald’s vit-il ses derniers jours ? Rappelons qu’à San Francisco il est déjà interdit de distribuer des jouets dans les menus enfants.

La guerre contre les fast food n’est pas prête de se terminer. Mais McDonald’s reste ferme, c’est aux parents de se charger de l’alimentation de leurs enfants.

Pensez-vous qu’il faille recourir aux mesures réclamées par ces médecins aux États-Unis ?

VOIR AUSSI

Obésité infantile : vers une suppression des jouets dans les fast-foods ?

Obésité infantile et publicité : les 12 recommandations de l’OMS

Nos enfants, tous obèses dans 10 ans ?