Lancement d'un plan national pour limiter les traces de médicaments dans l'eau

Lancement d'un plan national pour limiter les traces de médicaments dans l'eau
Lancement d'un plan national pour limiter les traces de médicaments dans l'eau
Dans cette photo : Nathalie Kosciusko-Morizet
Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté hier à la faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry (Paris Sud) un plan national pour mieux détecter les traces de médicaments dans l'eau. Il est aussi question de limiter les rejets médicamenteux dans l'eau.
A lire aussi

Après une étude inquiétante révélant entre autres la présence de caféine, d'antiépileptiques et d'anxiolytiques dans l'eau du robinet, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, a lancé hier un plan national pour détecter et limiter les traces de médicaments dans l'eau et connaître leurs effets à long terme. « La réussite de ce plan d'action repose sur la prévention en limitant les rejets médicamenteux, et sur la recherche, pour améliorer les connaissances afin de mieux cerner les impacts sanitaires et environnementaux », a expliqué NKM à la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry (Paris Sud).
30.000 tonnes de médicaments ne sont pas utilisées chaque année en France, mais seulement 13.000 tonnes sont récupérées par les pharmacies. Le plan prévoit notamment de renforcer la récupération des produits, mais aussi de sensibiliser la population au bon usage des médicaments.

(Source: AFP)

Géraldine Bachmann


VOIR AUSSI

Des traces de médicaments dans l’eau du robinet
Des traces de résidus chimiques dans l’eau en bouteille et du robinet
Médicaments dangereux : la liste des 77 publiée par l’Afssaps

L’INFO DES MEMBRES

La liste des 400 médicaments contenant du parabène a été dévoilée