5 raisons de tester les aisselles colorées

5 raisons de tester les aisselles colorées
5 raisons de tester les aisselles colorées
Dans cette photo : Miley Cyrus
La tendance « dyed pits » prend de l’ampleur. Sur le coup, on n’a pas été franchement emballées, mais en y réfléchissant, on a trouvé au moins cinq bonnes raisons de tester la coloration d’aisselles.
A lire aussi


Tout est parti de Seattle. Face au nombre croissant de femmes qui décident de faire la grève du rasoir, une coiffeuse, Roxie Hunt, a décidé de tenter une expérience plutôt originale : célébrer le poil. « J'ai toujours voulu colorer les poils des aisselles de quelqu'un. Je l'ai déjà fait, mais c'était lors d'une soirée arrosée et sans matériel approprié », explique-t-elle sur le blog Offbeathome. « J'ai donc demandé à ma collègue Rain si elle accepterait de me laisser lui teindre les aisselles en bleu et elle a gentiment accepté. »

Sans surprise, les photos de cette expérimentation inédite ont rapidement fait le buzz. La petite extravagance féministo-pileuse de Roxie a beaucoup plu et fait des émules sur les réseaux sociaux. Vous avez des doutes sur cette tendance saugrenue ? On a pourtant trouvé 5 bonnes raisons de tester le poil d'aisselles coloré.  

1. Vous avez la flemme

C’est l’hiver, vous ne portez plus que des manches longues et vos aisselles sont de toute façon en jachère jusqu’au printemps prochain. Autant faire passer votre flemme monumentale (il fait froid chez Body'Minute) en acte militant.

Une photo publiée par Beyoncé (@beyonce) le Juil. 7, 2014 at 6:41 PDT

2. Vous voulez moucher Miley Cyrus

Une tendance un peu trashy ? Nul doute que Miley Cyrus, qui adore les décolorations de l’extrême (coucou ses sourcils platine), va foncer tête baissée. Coiffez-la au poteau, vous pourrez dire que « t’façon Miley m’a tout piqué ».



3. Votre « downstairs dye » se sent seul

Il y a un an, un salon de coiffure londonien lançait le « downstairs dye » (traduction grossière : teinture de minou). Si vous avez succombé à la tendance, c’est le moment d’aller jusqu’au bout de l’idée. Alors oui, il est déconseillé d’assortir son vernis à ongles de pieds à son vernis à ongles de mains ou son sac à main à ses chaussures (même dans « Les Reines du shopping » ils le disent), mais il n’est dit nulle part qu’il ne faut pas faire matcher son maillot et ses aisselles.

cristina Cordula adore

4. Vous manquez de followers

Votre selfpoil a mille fois plus de chances d’être vu sur Instagram qu’un banal cliché de burger ou de coucher de soleil. Le hashtag #dyedpits a été repris quelques dizaines de fois sur Instagram (#food, c’est 67 millions cette année…) C’est le moment de rameuter quelques fans.



5. La colo, ça flingue les cheveux

Qu’est-ce qu’on dit des colorations extrêmes à répétition ? Que c’est trèèèès mauvais pour les cheveux. Ça les casse, ça les affine, ça les fait tomber. Oui mais vos poils d'aisselles, vous voulez bien qu’ils deviennent fins et cassants, non ? C’est peut-être même l’occase d’économiser quelques coûteuses séances de laser.