Comment retrouver un ventre plat ? - step 1 : changer son alimentation

Comment retrouver un ventre plat ? - step 1 : changer son alimentation
Comment retrouver un ventre plat ? - step 1 : changer son alimentation
Le ventre plat, c’est aujourd’hui un gage esthétique à ne pas négliger. Seulement voilà, notre alimentation joue pour beaucoup dans l’apparition d’un petit ventre. Loin d’être très gracieux ! Il est tout-à-fait possible de retrouver un ventre plat, par l’alimentation d’abord.
À lire aussi

Pour soigner le mal, il faut en connaître la cause. Ce qu’on appelle le « petit bidon » peut-être dû à deux choses. D’une part une accumulation de graisses au niveau de la ceinture abdominale. D’autre part, un relâchement musculaire du bas de la ceinture abdo-lombaire. Et ce pour une raison très simple : l’accumulation d’aliments industriels agresse nos intestins. Rappelons au passage que 80% de notre alimentation est aujourd’hui d’origine industrielle. Ces intestins subissent ainsi une exposition chronique à des éléments auxquels ils ne sont pas génétiquement adaptés. D’où une réaction inflammatoire qui les fait grossir. À force, sous l’effet de la pesanteur, ils commencent à descendre, et provoquent un gonflement apparent du ventre.

Pas de ventre plat sans alimentation adaptée

Vous l’aurez donc compris, la clé, c’est l’alimentation. Adopter un fond nutritionnel sain, c’est la condition sine qua non d’un affinement progressif mais durable de son ventre. Il est vrai que la première chose qu’on se dit, c’est souvent : « je fais un maximum d’abdos, et j’aurai un ventre plat ! ». C’est une logique contre-productive. Faire cela sans prendre soin de son alimentation au préalable, c’est s’assurer une absence totale de résultats.

Ce qu’il faut, c’est suivre un programme minceur non frustrant, à base d’aliments aussi bons que sains, sans se priver mais en respectant quelques règles. Commencez par une monodiète de pommes de trois jours, afin de nettoyer de fond en comble vos intestins dont les cellules se renouvellent en… trois jours. Vous aurez un intestin neuf, prêt à accueillir les nutriments des bons aliments que vous allez lui apporter.

Oubliez les produits laitiers issus de la vache, réduisez vos apports en protéines animales. Nous ne sommes pas faits pour les uns, et peu pour les autres. Associez des sucres complexes, comme le riz complet ou les pâtes complètes, à des légumineuses comme les lentilles. Ainsi vous disposerez de toutes les protéines nécessaires, sans avoir besoin de charger vos longs intestins d’herbivore de viande difficilement assimilable.

>> Comment nourrir sa famille sans céder aux sirènes des plats préparés ? <<

Protéines-glucides ou lipides-glucides : les liaisons dangereuses

Mettez-vous au vert ! Des légumes verts cuits à la vapeur à tous les repas, voilà une autre des bonnes habitudes à prendre. Aliments riches en fibres, ils vous aideront à mieux digérer et laisseront un intestin propre, vide, et apte à pleinement jouer son rôle.
Enfin, évitez certaines associations. Ainsi, bannissez la combinaison protéines-glucides, car vous introduisez de la concurrence digestive. Les protéines sont en effet digérées en milieu acide, et les glucides en milieu alcalin. Votre système digestif ne sera donc pas totalement opérationnel et cela occasionnera des déchets potentiellement toxiques dans les anses de vos intestins. À bannir également, l’association lipides-glucides. En effet, les glucides entrainent une réponse insulinique du pancréas. Or l’insuline est l’hormone du stockage. Vous stockerez donc les lipides que vous y associez.

>> Soupes, potages, bouillons : nos alliés pour la ligne <<

Cette période de détox sera votre premier pas vers un ventre plat. Se ruer sur votre tapis de sol ne servira à rien temps que vous n’aurez pas effectué un rééquilibrage alimentaire complet. Tout commence au niveau de vos intestins. Vous aurez beau vous échiner à effectuer 100 relevés de buste matin et soir, si vos intestins sont gonflés par l’inflammation d’une mauvaise alimentation, tous ces efforts seront malheureusement vains.

Ce n’est qu’une fois cette période passée que vous pourrez passer à la partie sportive de votre programme ventre plat.

Convaincue ? Découvrez maintenant la méthode Fitnext, mise au point par Erwann Menthéour