Les anti-rides aux oubliettes

Les anti-rides aux oubliettes
Les anti-rides aux oubliettes
Dans cette photo : Bar Refaeli
Alors qu’avant c’était le discours de « l’antirides » qui dominait l’univers des cosmétiques, aujourd’hui on parle de « l’ère de la belle peau ». Les dernières trouvailles technologiques ont permis aux grandes marques cosmétiques de concevoir des produits qui traitent les maux à la source.
A lire aussi

La ride n’est plus traquée comme elle l’était avant. Aujourd’hui, la cosmétique pousse plus loin ses exigences en manifestant sa volonté de créer une qualité de peau parfaite, rendant ringards les produits qui se contentaient d'arrêter le temps. Le nouveau mot clé : régénération. Il exprime la capacité des nouveaux soins d’agir en profondeur, à la source, au cœur des cellules créatrices de l’épiderme.

Il s’agit d’une mini révolution dont la qualité principale est d’accélérer la vitesse de réparation de nos cellules cutanées et de ressusciter le fonctionnement originel d'un épiderme juvénile. Aperçu non exhaustif de ces nouvelles molécules hautement technologiques.

Lancôme a planché douze ans sur son soin Visionnaire : « la première molécule de correction fondamentale capable de se propulser dans toutes les couches de la peau pour recréer une nouvelle matière cutanée ».

Vichy a de son coté trouvé l'actif capable de relancer l’activité épidermique et de rajeunir la peau à la source, avec Liftactiv Sérum 10. Estée Lauder fait appel au meilleur de la technologie optique pour «corriger» le teint en deux semaines avec son sérum Idealist. Avec E.V.E. Sérum Source d'Esthederm, la peau devient même son propre principe actif de jeunesse puisqu’il s’agit d’un soin permettant aux tissus de s’auto régénérer.

Mais c’est la maison Guerlain qui a innové le plus et de la manière la plus naturelle. Elle a travaillé sur les molécules de l’orchidée, cette fleur aux vertus anti-âge dont la maison a voulu percer les secrets de longévité. Pendant des années, elle l’a étudiée dans son orchidarium, laboratoire de recherche spécialement dédié à cette fleur rare, et a finalement crée le soin Orchidée Impériale qui permet d’agir en profondeur, notamment dans le derme supérieur. Récemment, la maison a même complété sa crème orchidée impériale par trois autres crèmes qui seront disponibles le 1er janvier 2012 : « l’orchidée impériale lotion » et « l’orchidée impériale cou et décolleté » et « l’orchidée impériale masque ».

Crédit : Hemera

VOIR AUSSI

Undeez : Bar Refaeli se lance dans la lingerie - Vidéo

Tom Brady devient ambassadeur de UGG Australia

Que risquez-vous si vous achetez une contrefaçon ?

Elle se met à son compte pour créer des événements de prestige

Mode éthique : simple tendance ou engagement sur la durée ?