Au restaurant, la lumière et la musique influencent notre façon de manger

Au restaurant, la lumière et la musique influencent notre façon de manger
Au restaurant, la lumière et la musique influencent notre façon de manger
Au restaurant, il n'y a pas que le contenu de l'assiette qui compte. L'ambiance du lieu influencerait en effet beaucoup sur la manière de manger et sur le nombre de calories avalées.
A lire aussi
Pause-déjeuner : manger au restaurant plombe la productivité
travail
Pause-déjeuner : manger au restaurant plombe la...


Lumière tamisée, musique douce en fond sonore et bon plat : telle serait l’équation idéale pour un repas de qualité. C’est du moins ce que démontre une nouvelle étude de l'université de Cornell aux Etats-Unis. La différence entre un fast-food et un restaurant à l’ambiance plus détendue ne tient pas uniquement à la qualité des repas qui y est servi : l’étude démontre que l’atmosphère du restaurant joue beaucoup sur la quantité de calories ingurgitées.

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont observé deux groupes d’une trentaine d’individus chacun. L’un d’entre eux a mangé dans un fast-food classique tandis que le second se rendait dans un fast-food déguisé en restaurant plus tendance, avec lumière tamisée et ambiance musicale. Résultat : les membres du second groupe ont mangé en moyenne 175 calories de moins que le premier, et ont laissé 18% de nourriture en plus dans leurs assiettes. Alors que les deux groupes ont eu droit au même menu, les individus du second groupe ont jugé leur repas meilleur que ceux du premier groupe.

« Ces résultats suggèrent qu'une ambiance plus détendue augmente le sentiment de satisfaction et diminue la quantité de nourriture consommée », explique Brian Wansink, qui dirige le Food and Brand Lab, un laboratoire de recherche sur les questions liées à l'alimentation. « Cette découverte est une donnée importante pour les restaurants de type fast-food qui sont souvent accusés de contribuer à l'obésité. En effectuant quelques modifications comme tamiser la lumière ou faciliter la diffusion sonore, ces restaurants pourraient aller très loin dans la diminution du phénomène de surconsommation. Et les clients seraient, en même temps, davantage satisfaits de leur repas ».

Crédit photo : Comstock

VOIR AUSSI

Obésité infantile : vers une suppression des jouets dans les fast-foods ?
La France recuisinée : un plat d’exception au prix d’un fast-food
Opération de contrôle dans les fast-foods : 9 établissements fermés