Sodas : 180 000 morts chaque année dans le monde

Sodas : 180 000 morts chaque année dans le monde
Sodas : 180 000 morts chaque année dans le monde
Selon une étude menée par l'École de santé publique de l'Université de Harvard, la surconsommation de boissons sucrées entraînerait la mort de 180 000 personnes chaque année dans le monde.
A lire aussi


180 000 personnes décèdent chaque année dans le monde, en raison de leur surconsommation de boissons sucrées (sodas, boissons énergisantes mais aussi jus de fruits), révèle une étude réalisée par l'École de Santé publique de l'Université de Harvard et présentée lors d'un conférence organisée par la American Heart Association. Si l'on connaissait déjà les dangers des boissons sucrées pour la santé, c'est la première fois que l'on quantifie le nombre des décès dus à leur consommation.

Ces boissons
seraient à l'origine de 133 000 morts liées au diabète, de 6 000 décès dus à un cancer et de 44 000 morts imputables à une crise cardiaque. Le nutritionniste Arnaud Cocaul tient tout de même à tempérer ces résultats sur tf1.fr et rappelle que les études alimentaires sont compliquées à mettre en place, entre autres parce que « les personnes qui consomment beaucoup de boissons sucrées sont aussi celles qui ont un mode alimentaire pas tout à fait raisonné ». « Il faut aussi prendre en compte d'autres facteurs comme l'activité physique et le fait de fumer qui ont un impact sur les maladies cardiovasculaires, l'obésité et le diabète », indique-t-il.

Une cannette par jour : la dose maximum

Les premiers consommateurs et victimes de ces boissons dangereuses sont les Sud-Américains. Au Mexique, les sodas causent 318 morts pour 1 million d'adultes. Parmi les plus petits consommateurs, on trouve les Japonais qui affichent un excellent score de 10 décès liés aux boissons sucrées pour 1 million d'adultes.

Si vous consommez régulièrement sodas, jus de fruits, thés glacés et boissons énergisantes, sachez qu'une seule boisson de 35 cl contient la dose maximum de sucre ajouté à ne pas dépasser par jour, d'après des associations spécialisées en prévention de maladies cardiaques.

Alice Bidet

VOIR AUSSI

Dépression : les consommateurs de sodas light plus exposés
Obésité : la consommation de sodas encadrée à New York
Les boissons light n'échappent pas à la taxe sur les sodas