Alzheimer : une protéine responsable de la propagation de la maladie

Alzheimer : une protéine responsable de la propagation de la maladie
Alzheimer : une protéine responsable de la propagation de la maladie
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
Une équipe de chercheurs américains vient de percer le secret du mode de propagation de la maladie d'Alzheimer. Cette avancée décisive pourrait être la première étape vers la découverte d'un traitement.
A lire aussi
Endométriose : Julie Saint-Clair, 18 ans, raconte son combat quotidien contre la maladie
News essentielles
Endométriose : Julie Saint-Clair, 18 ans, raconte son...


La maladie d’Alzheimer touche près de 36 millions de personnes dans le monde. S’il n’existe pas encore de traitement pour soigner ces malades qui souffrent d’une perte progressive de leurs facultés intellectuelles, une étude récemment parue dans les revues PloS One et Neuron constitue une avancée décisive dans la compréhension de la maladie. L’équipe de chercheurs dirigée par le docteur Scott Small, professeur de neurologie à l’Université de Columbia (New York) ont constaté que la maladie se propageait dans le cerveau comme une infection, de neurone en neurone. En cause, une protéine, baptisée « tau », qui s’étend à partir d’une seule zone du cerveau.

Pour soigner Alzheimer, les chercheurs pourraient désormais tenter d’identifier la maladie « et la traiter au tout début pour bloquer sa progression, car au premier stade, la maladie est le plus sensible aux thérapies », indique le Dr. Small. L’étape suivante consistera donc à trouver le moyen d’empêcher la propagation de la protéine. Le docteur Karen Duff, co-auteur de l'étude et professeur de psychiatrie à Columbia suggère d’ores et déjà de recourir « à une forme d’immunothérapie ».

Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Alzheimer: identification de 5 nouveaux gènes liés à la maladie
Alzheimer : Nicolas Sarkozy fait le point
Alzheimer : l'abus de psychotropes augmenterait les risques
Christine Orban raconte Alzheimer dans « Le pays de l’absence »