Ugly Models : 40 ans de succès pour l'agence de mannequins moches

Ugly Models : 40 ans de succès pour l'agence de mannequins moches
Ugly Models : 40 ans de succès pour l'agence de mannequins moches
Dans cette photo : Calvin Klein
Aux physiques peu attrayants, aux petits, aux maigres ou aux gros : l'agence Ugly Models donne leur chance à tous ceux qui n'ont pas des mensurations ou une apparence classiques. Une opportunité en or pour les mannequins en herbe qui veulent travailler avec les grands de la mode et du cinéma.
A lire aussi
Refusées à un casting, ces mannequins noirs répliquent sur Instagram
News essentielles
Refusées à un casting, ces mannequins noirs répliquent...


Avec Ugly Models, pas besoin de mesurer 1,75m pour jouer dans des films à grand budget ou fréquenter les grands de la mode. Cette agence de mannequins anglaise fait depuis 40 ans la promotion de personnes au physique atypique, loin des critères contraignants des podiums et des agences artistiques classiques. Les mannequins sont divisés en quatre catégories : femmes, homme, « special » et « rage ». Dans la rubrique « special », on trouve des jumeaux, des motards, des personnes tatouées ou piercées comme Elaine Davidson qui arbore 2 500 piercings sur le corps. La section « rage » rassemble les mannequins plus traditionnels. Le directeur de l'agence, Marc French a expliqué à OddityCentral le pourquoi d'un tel nom pour une agence de mannequins : « La raison pour laquelle on utilise "ugly" c'est "et pourquoi pas". C'est un mot tellement puissant, et tout le monde y pense d'une certaine manière, et c'est génial d'avoir quelqu'un au physique atypique et de les mettre dans la catégorie "moche". »

Et le succès de l'agence de mannequins ne fait que croître. Parmi ses clients, elle compte Calvin Klein, Vogue et les équipes de casting de blockbusters comme James Bond. « Je pense que le trait de caractère essentiel qu'un modèle moche doit avoir, et je le répète encore et encore, c'est d'être bien dans sa peau (…) Gros, musclé, grand ou petit, je ne sais jamais ce que je recherche jusqu'à ce que les candidats poussent la porte de l'agence », ajoute Marc.

Malgré un succès international, les modèles portent toujours le poids des préjugés dans la vie quotidienne, au point de taire leur réelle activité comme Dell, employé par Ugly Models : « Parfois je ne dis pas que je suis un modèle. Parfois on ne me croit pas. Alors je dis juste que je suis un agent d'entretien et les gens ne posent plus de questions. »

Salima Bahia

VOIR AUSSI

Casey Legler : femme mais mannequin pour hommes
Maigreur : un magazine de mode américain brise le diktat
Des mannequins plus rondes feraient des femmes plus confiantes

L'INFO DES MEMBRES

Jamel Debouzze fait polémique en parlant « des moches » de Montbéliard
Craypion 2012 : les sites internet les plus moches
Le Bachelor version femme et moches sur M6