Femmes seins nus dans New York : pour ou contre la légalisation du topless de rue ?

Femmes seins nus dans New York : pour ou contre la légalisation du topless de rue ?
Femmes seins nus dans New York : pour ou contre la légalisation du topless de rue ?
C'est une loi pour le moins insolite, mais bel et bien votée en 1992, qui permet aux femmes, au même titre que les hommes, de se balader seins nus dans les lieux publics à New York. Une loi qui a été récemment rappelée aux policiers afin qu'elle soit appliquée.
A lire aussi
Les femmes malgaches dégainent leurs mini-jupes contre les consignes du gouvernement
News essentielles
Les femmes malgaches dégainent leurs mini-jupes contre...


Les grosses chaleurs arrivent à New York (il y en a qui ont de la chance...), et avec elles l'inévitable envie de tomber le tee-shirt.

Fortes d'une loi datant de 1992 et qui stipule que tout individu, quel que soit son sexe, a le droit d'être torse nu si ça lui chante, les new-yorkaises peuvent à leur guise déambuler la poitrine au vent dans les rues de la Grosse Pomme.

Cette loi, assez méconnue, vient d'être rappelée à l'ensemble de la population par Moira Johnston, une militante féministe motivée qui, afin d'attirer l'attention de tous sur sa cause, s'est faite filmer sans tee-shirt dans la ville. Sa vidéo a été vue près de 600 000 fois au moment où nous publions cet article.

La voici :



Les autorités new-yorkaises ont même rappelé aux agents de polices qu'ils de devaient en aucun cas arrêter une femme dans cette situation. Mieux, il leur a carrément été recommandé de tenir à distance les éventuelles personnes mal intentionnées des femmes souhaitant se livrer à cette expérience.

"Même si se montrer seins nus attire beaucoup l'attention, les agents devront disperser la foule et adopter des mesures coercitives", est-il effectivement écrit dans une note diffusée dans les commissariats, ainsi que le révèle le New York Times.

Si, en France, se promener topless peut rapidement conférer à l'attentat à la pudeur, il en est donc tout autrement dans Manhattan.

Seriez-vous favorable à une telle loi en France, ne serait-ce que par principe d'égalité entre les sexes, ou trouvez-vous qu'elle serait superflue, voire ridicule ?