Miss France : Geneviève de Fontenay tâcle Zahia et Nabilla

Miss France : Geneviève de Fontenay tâcle Zahia et Nabilla
Miss France : Geneviève de Fontenay tâcle Zahia et Nabilla
Dans une interview accordée au Figaro, Geneviève de Fontenay revient avec aigreur sur la surmédiatisation de Zahia et Nabilla. Pour l'ex-présidente du comité Miss France, si les deux bimbos ont autant de succès auprès des adolescentes, c'est parce qu'elles sont le reflet de la « société perverse » dans laquelle nous vivons.
A lire aussi


Old school, Madame de Fontenay ? Dans un entretien qu'elle a accordé au Figaro.fr publié ce vendredi 19 juillet, la Dame au chapeau est revenue sur la décision de la Rai, la télévision publique italienne, de ne pas diffuser en septembre prochain l'émission Miss Italie, signant ainsi l'arrêt définitif du concours. Si Geneviève de Fontenay déplore évidemment la fin du concours de beauté emblématique, dont elle a été, durant de nombreuses années, le visage en France, elle fustige également notre société, qu'elle juge immorale et décadente.

Pour l'ancienne présidente du comité Miss France, si le concours de Miss Italie n'est plus, c'est à cause des « Nabilla et autre Zahia [qui] font la Une de Paris Match ». Les deux jeunes femmes, qui doivent leur réputation à leur passé sulfureux ou à leur passage dans une émission de télé-réalité, ne sont en effet pas du goût de Madame de Fontenay, qui leur reproche d'exhiber leurs formes. « Nous vivons dans une société tellement perverse ! Quand vous voyez […] que des gamines dans certaines écoles rêvent d'être escort girls pour gagner de l'argent, il y a de quoi se poser des questions. Évidemment dans ce contexte, des élections de Miss élégantes paraîtront dérisoires. »

« Désormais, je vote écolo »

Et d'égratigner au passage François Hollande et le gouvernement socialiste, accusés de susciter la dépravation de la jeunesse française : « Il est évident qu'aujourd'hui, les gens semblent tellement blasés et saturés de fesses à l'air. DSK, Berlusconi … sans parler du mariage gay que je n'accepte pas […] Je viens de lire aussi dans la presse que le "ramassis des miss en détresse allait entrer dans Bachelor". L'article faisait allusion à Miss Provence et Miss Île-de-France 2012. On se demande parfois dans quel monde on vit. D'ailleurs, je ne supporte plus les socialistes. Désormais, c'est décidé, je vote écolo ! »

VOIR AUSSI

Nabilla cartonne au défilé de Jean-Paul Gaultier
Miss Algérie 2013 : Rym Amari couronnée après 10 ans sans concours

Miss Monde 2013 : les candidates interdites de bikini en Indonésie