George Clooney s'offre un satellite pour espionner un dictateur

George Clooney s'offre un satellite pour espionner un dictateur
George Clooney s'offre un satellite pour espionner un dictateur
Dans cette photo : George Clooney
L’acteur George Clooney a révélé qu’il utilisait ses cachets de la marque Nespresso pour surveiller Omar El-Béchir, le président dictateur du Soudan.
A lire aussi

George Clooney, un citoyen engagé, what else ?


L’égérie des pubs Nespresso a révélé au Guardian qu’il utilisait les cachets des spots publicitaires de la marque de café pour surveiller les agissements du dictateur soudanais Omar El-Béchir, contre lequel un mandat d’arrêt international pour « crimes de guerre et génocides » a été assigné à son encontre en 2009 et 2010 au Darfour.


George Clooney a expliqué qu’il a créé sa propre ONG en 2010, Satellite Sentinel Project, afin de surveiller les moindres faits et gestes du dictateur : « Une grande partie de l’argent gagné dans les publicités Nespresso sert à garder un satellite au-dessus des frontières nord et sud du Soudan pour surveiller. Il a fait un communiqué à ce sujet, en déclarant que je l’espionnais et me demandant quelle serait ma réaction si une caméra me suivait partout où j’irai et je lui ai répondu : Hé bien, bienvenue dans mon monde, M. le criminel de guerre. »


Mais Mister « What Else » ne s’arrête pas là, membre du conseil consultatif sur le développement durable de Nespresso, l’acteur vient de rallier la marque à sa cause pour développer le commerce du café du pays. En 2015, de nouvelles capsules de café venu du Soudan verront le jour.


Suivez-nous sur
Twitter pour ne plus rien louper !