Procès : Mel Gibson s'en sort encore une fois

Procès : Mel Gibson s'en sort encore une fois
Procès : Mel Gibson s'en sort encore une fois
Dans cette photo : Mel Gibson
Le procès de Mel Gibson a eu lieu vendredi dernier et ce dernier n’ira finalement pas en prison. Le juge a été clément et l’a sanctionné de la manière suivante : 3 ans de mise à l’épreuve. Il devra intégrer un programme « de gestion de la violence » et a écopé de 16 heures de TIG. Il devra en outre payer une amende de 400 dollars.
A lire aussi
Comment Uber a camouflé des agressions sexuelles (et tente de s'en sortir)
News essentielles
Comment Uber a camouflé des agressions sexuelles (et...

Les faits qui lui sont reprochés sont les suivants : en janvier dernier, l’acteur a fait acte de violence conjugale avérée avec propos racistes sur son ex-compagne Oksana Grigorieva. Il n’était pas resté en bon terme avec elle suite à leur séparation, et ils se disputaient souvent concernant la garde de leur fille.

Était-ce la première fois ? En tout cas, tout l’accuse, et il y avait des preuves sous forme d’enregistrements audios. On se souvient que son ex-compagne avait rendus publiques ces enregistrements, sur lesquels on entendait l'acteur proférer des horreurs agrémentées de propos racistes et homophobes. L'enquête avait porté sur des violences conjugales, "attaque avec une arme pouvant entrainer la mort"  et négligence infantile. Mel Gibson est quand même coutumier de la justice. Il avait déjà été arrêté en 2006 à cause d’une forte alcoolémie.

Là encore, le juge l’avait condamné à 3 ans de mise à l’epreuve et il avait dû payer une amende de 1300 dollars. Et comme beaucoup d’acteurs américains, il était allé en cure de desintoxication.

Mad Max s"en sort encore une fois mais sa réputation n'est-elle pas trop entachée pour la suite de sa carrière ? A suivre.