Huîtres Arcachon Cap Ferret : la vidéo qui fait le buzz

Huîtres Arcachon Cap Ferret : la vidéo qui fait le buzz
Huîtres Arcachon Cap Ferret : la vidéo qui fait le buzz
Pari osé pour le comité régional conchylicole, qui a mis en ligne un clip très suggestif pour faire la promotion des huîtres d'Arcachon. Sur les réseaux sociaux, la vidéo suscite la polémique.
A lire aussi


Le pitch : un couple partage un dîner aux chandelles dans un restaurant. En servant du vin blanc à sa compagne, l’homme désire intérieurement : « J’espère qu’elle n’est pas trop fraîche », et elle de rebondir : « J’espère qu’elle n’est pas trop dure ». Les répliques évocatrices se succèdent : « J’espère qu’elle ne pique pas », « Oh mon dieu faites qu’elle soit petite et ronde », « Quelle délice dans la bouche ». Un gros plan sur les bouches rend la scène encore plus suggestive : elle se mord les lèvres, il s’agite nerveusement sur les couverts jusqu’à ce que le serveur annonce contre toute attente : « Voilà mademoiselle, monsieur, plateau d’huîtres Arcachon Cap Ferret. »

Pari risqué mais réussi

La vidéo, postée sur le site du CRCAA (Comité Régional Conchylicole Arcachon Aquitaine), a été réalisée « en marge de la campagne de communication habituelle » souligne l’agence bordelaise Aggelos à l’origine du clip. Olivier Laban, président du Comité Régional Conchylicole justifie ainsi ce challenge audacieux au journal Sud-Ouest : « Nous avons voulu sortir de l’ornière, ne plus parler de virus, de mortalité des juvéniles, de polémique autour de la triploïde. Prendre de la légèreté ! C’est pour cela que nous avons fait appel à une agence extérieure pour cette campagne, afin qu’elle ait un autre regard sur les huîtres. Et, oui, un regard décalé. » Sur les réseaux sociaux, certains internautes qualifient le spot publicitaire de « mauvais goût » mais Olivier Laban soutient que la vidéo a eu l’aval des professionnels et assume le ton décalé : « Je suis conscient qu’au premier degré le clip peut choquer mais il n’y a absolument aucune intention de manquer de respect au Bassin. Ce que l’on voulait, c’est faire venir du monde sur notre site et faire la promotion d’un jeu concours. » Et c’est chose faite : avec 35 000 vues en 3 jours le pari s’est avéré gagnant. Drôle ou déplacé ? À vous de juger.

Manon Adoue

VOIR AUSSI

Huîtres gratinées au champagne
Serge le lama : les retrouvailles avec ses kidnappeurs - vidéo
Elle fait pleurer son bébé en chantant, buzz immédiat - vidéo

On en parle SUR LE COMPTOIR

Tartare d'huîtres comme dans Masterchef