PSG : une très belle augmentation pour Laurent Blanc ?

PSG : une très belle augmentation pour Laurent Blanc ?
PSG : une très belle augmentation pour Laurent Blanc ?
Dans cette photo : Laurent Blanc
Près de cinq mois après son arrivée controversée au PSG, Laurent Blanc semble faire l'unanimité chez les dirigeants qataris. L'entraîneur du club de la capitale, toujours invaincu depuis le début de la saison, aurait reçu une offre de prolongation de la part du président Nasser al-Khelaifi, avec à la clé, un salaire qui avoisinerait les 500 000 euros mensuels.
A lire aussi
Shy'm : "Fauve Hautot a une très belle personnalité"
television
Shy'm : "Fauve Hautot a une très belle personnalité"


Il semble loin le mois du juillet et le scepticisme qui entourait la venue de Laurent Blanc alors fraîchement nommé entraîneur du PSG. Toujours invaincu avec le club de la capitale, le champion du monde 98, aurait reçu une proposition de prolongation de contrat de la part  du président, Nasser al-Khelaifi. Engagé pour deux ans (une année semble optionnelle puisque la majorité des revenus est concentrée sur la saison 2013-2014), Laurent Blanc pourrait être prolongé d'une année, plus une troisième en option, activée automatiquement si le technicien décroche le titre de champion de France 2015, selon des informations du Parisien.

La prolongation serait assortie d'une importante revalorisation salariale. Le chiffre de 500 000 euros bruts mensuels, soit 6 millions d'euros annuels, a été avancé par le quotidien. L'ancien sélectionneur de l'équipe de France deviendrait ainsi l'un des entraîneurs les mieux payés du monde. « Le président », semble en tout cas apprécié de l'effectif parisien et de Zlatan Ibrahimovic. « On l'apprécie lui et son staff, car ils sentent le foot », a confié un joueur au Parisien.

Et les chiffres parlent en faveur de l'ex-entraîneur des Girondins de Bordeaux. Quasiment qualifié pour les 8e de finales de la Ligue des champions, meilleure attaque de Ligue 1 avec 30 buts inscrits, le PSG est confortablement assis en tête du classement du championnat de France avec 4 points d'avance sur Lille et 5 sur son principal rival dans la course au tire, l'AS Monaco. Mieux qu'un certain Carlo Ancelotti, alors 3e du classement avec le PSG à la même époque l'année dernière.