Effet Streisand : une pub australienne osée pour des préservatifs fait le buzz

Effet Streisand : une pub australienne osée pour des préservatifs fait le buzz
Effet Streisand : une pub australienne osée pour des préservatifs fait le buzz
La publicité osée de la marque de préservatifs Four Seasons a fait le tour du monde après avoir été censurée en raison de son caractère osé. Une illustration de l’effet Streisand, règle d'Internet qui veut qu’en cherchant à censurer une information, on augmente au contraire sa portée.
A lire aussi


En Australie, une publicité pour la marque de préservatifs Four Seasons a bénéficié de l’effet Streisand après avoir été interdite sur les écrans du pays en raison de son côté osé. Ce spot publicitaire montre deux jeunes gens en quête de préservatifs dans une grande surface. Alors qu’ils peinent à faire leur choix, une pharmacienne leur propose, le plus naturellement du monde, d’essayer les produits sur place. Sur le comptoir, à même le sol, ou debout entre deux rayons, les deux jeunes gens multiplient donc les positions sexuelles en gardant un air blasé tandis que les pharmaciens, tout aussi blasés, leur prodiguent des conseils. Finalement, après maints essayages, ils optent pour le modèle Get Naked, dernier produit en date de la marque de préservatifs.

Tout dans la suggestion

Si la publicité, dont l'humour repose avant tout sur l’expression placide des acteurs au cours de la séquence, ne montre aucune partie du corps, elle a été jugée trop explicite par l’autorité de contrôle australienne. Elle a donc finalement été retirée de l'antenne. Mais comme cela arrive souvent, cette censure a eu pour effet de rendre le spot célèbre, contrairement au but escompté. De son côté, la marque Four Seasons a surfé sur ce buzz inopiné en relayant la décision d’interdire cette publicité.

VOIR AUSSI

Un sextoy censuré dans la pub Desigual - vidéo
The Original Condom : le préservatif V.I.P.
La photo de l'élève Hollande ou l'art appliqué de l'effet Streisand