Victoria Beckham sur la reformation des Spice Girls : "J'avais juste envie d'être ailleurs"

Victoria Beckham sur la reformation des Spice Girls : "J'avais juste envie d'être ailleurs"
Victoria Beckham sur la reformation des Spice Girls : "J'avais juste envie d'être ailleurs"
Dans cette photo : Victoria Beckham
En couverture du numéro de décembre du Vogue français, Victoria Beckham revient dans les pages du magazine sur sa carrière dans la mode et avoue avoir pris ses distances avec les Spice Girls, malgré les récentes reformations du groupe.
A lire aussi


Un peu plus d’un an après la reformation expresse des Spice Girls à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres, Victoria Beckham a confié à Vogue ne plus avoir d’intérêt pour le groupe qui l’a fait connaître dans les années 90. L’ex Posh-Spice confirme ainsi le sentiment donné par sa timide prestation lors de la cérémonie des JO de 2012. En retrait sur scène, Victoria Beckham avait fait le minimum syndical, faisant jaser les internautes.

L’amour est mort

Pour Victoria Beckham, la magie n’est plus là. Et cela ne date pas d’hier, confie-t-elle à Vogue. « J’ai réalisé que c’était fini pour de bon en 2008, quand on s’est reformées pour notre tournée. » C’est le 18 février 2008, sur le scène du Madison Square Garden de New York, que Posh a compris que son coeur n’y était plus : « Ça aurait dû être le meilleur moment de ma vie, mais j’avais juste envie d’être ailleurs, se souvient-elle. Ce n’était pas un manque de respect pour les filles ou pour le public, mais c’est juste que la passion n’était pas là. » Aujourd’hui, c’est dans la mode que Victoria Beckham arrive à s’épanouir : « Dans ma nouvelle carrière, la passion grandit chaque année, confie-t-elle. J’en veux toujours plus. »

VOIR AUSSI

Typhon Haiyan : Victoria Beckham vend ses chaussures au profit des victimes
Les Spice Girls et les Backstreet Boys bientôt en tournée mondiale
David Beckham prouve que Victoria sait sourire - photo