Miss France 2014 : Sonia Rolland donne quelques conseils à Flora Coquerel

Miss France 2014 : Sonia Rolland donne quelques conseils à Flora Coquerel
Miss France 2014 : Sonia Rolland donne quelques conseils à Flora Coquerel
Victime d'attaques racistes depuis son élection, Flora Coquerel, la nouvelle Miss France, rappelle le sort de Sonia Rolland, qui, 14 ans avant elle, avait aussi souffert de commentaires xénophobes. Dans une interview pour Le Plus du Nouvel Observateur, l'ancienne miss France lui donne quelques conseils.
A lire aussi
Quand Lego donne des conseils beauté déplacés aux petites filles
News essentielles
Quand Lego donne des conseils beauté déplacés aux petites...


« La vraie beauté de nos ancêtres n’existe plus », « Le métissage est le cancer de la race blanche », ces insultes qui ont fleuri sur les réseaux sociaux au lendemain de l’élection de Flora Coquerel, Sonia Rolland ne les connait malheureusement que trop bien. La miss franco-africaine élu en 2000, revient dans un entretien accordé au Plus du Nouvel Observateur sur les attaques racistes qu’elle a subies durant son règne. «Pour tout avouer, je suis surprise que l’on s’étonne encore de lire de telles réactions racistes, même si elles sont consternantes. Quand j’ai été élue Miss France en 2000, il n’y avait pas de réseaux sociaux. Pourtant, j’ai reçu environ 2700 lettres d’insultes ». 14 ans plus tard, la situation n’a pas changé, au contraire les réseaux sociaux exacerbent la haine de certains français.

« Elle n’a pas à s’excuser d’être Française juste parce qu’elle est métisse »

Pour aider Flora Coquerel à  faire face à ce flot de xénophobie, la miss franco-rwandaise a donc tenu à livrer quelques conseils à son héritière : «   Tout ce que je conseillerais à la jeune Flora, c’est de ne pas prêter attention à ces commentaires racistes qui circulent et de profiter de ce que va lui offrir son année de Miss. Elle n’a pas à s’excuser d’être Française juste parce qu’elle est métisse. Tout comme elle, je suis fière de revendiquer une France cosmopolite et c’est tout le mal que je souhaite à mon pays. »   Flora Coquerel avait de son côté affirmé lors d’une conférence de presse être «   très fière de représenter une France cosmopolite ».

Manon Adoue