Gad Elmaleh : sa pub LCL, le sketch qui fait tache ?

Gad Elmaleh : sa pub LCL, le sketch qui fait tache ?
Gad Elmaleh : sa pub LCL, le sketch qui fait tache ?
Dans cette photo : Gad Elmaleh
Malaise sur les réseaux sociaux : loin d'amuser les internautes, le faux sketch de Gad Elmaleh pour la banque LCL est copieusement raillé et l'humoriste en prend pour son grade depuis plusieurs jours. Mais pourquoi tant de haine ? Peut-être parce que cette pub tranche étonnamment avec son positionnement de comédien « next door », et ses récents propos - peu tendres - sur les banques…
A lire aussi
"Merci maman de ne pas être papa" : la pub sexiste qui fait bondir l'Allemagne
News essentielles
"Merci maman de ne pas être papa" : la pub sexiste qui...


« Ridicule », « honte », « délire qui a mal tourné », « malaise » : les internautes ne sont pas tendres envers Gad Elmaleh. Copieusement raillé sur les réseaux sociaux, l’humoriste essuie des attaques étonnamment virulentes depuis quelques jours. En cause ? Le faux sketch qu’il a tourné pour la banque LCL, dans lequel il rêve d’« une banque idéale qui soit faite spécialement pour (lui) ». « Attention pas une banque qui m'oblige à prendre des trucs qui servent à rien, que je ne comprends pas, ça non ! Une banque qui penserait à mes intérêts - aux vôtres aussi ! - avant de penser aux siens ! ». Un humour qui semble-t-il n’a pas touché tous les téléspectateurs. Mais est-ce la seule raison qui pousse les internautes à critiquer si vivement l’humoriste chouchou des Français ? 

« Je ne serais pas étonné qu’un jour j’aille à la banque et qu’on me dise "on n’a plus votre argent " »

Parti de rien, humoriste du quotidien qui sait provoquer des éclats de rire en singeant une virée au supermarché ou une scène de ménage, Gad Elmaleh s’est imposé dans le cœur des spectateurs en jouant la carte du profil bas et du comédien « next door », celui avec qui on peut plaisanter sur le palier. Mais ce copinage avec une banque fait grincer des dents, en rappelant en filigrane que Gad Elmaleh a touché 2,1 millions d’euros en 2012, est en couple avec une héritière de Monaco et que finalement, il semble bien loin des préoccupations du Français moyen.

Un peu jaloux les internautes ? À moins que les critiques ne se souviennent des propos tenus par le comédien il n’y a pas si longtemps, en novembre 2012, lorsqu’il faisait la promotion du film de Costa Gavras, Le Capital. Alors qu’il y campait un directeur de banque cynique et avide, Gad Elmaleh n’y allait pas de main morte lors de sa tournée des plateaux pour critiquer le système bancaire, vantant un « scénario qui montre la réalité des banques qui vont très très loin » et dévoilant « la face cachée des manipulations que sont obligées de faire les banques pour pouvoir maintenir le capital ». « C’est brutal », commentait-il, allant même jusqu’à affirmer dans une interview à Télé Star : « Je ne serais pas étonné qu’un jour j’aille à la banque et qu’on me dise "on n’a plus votre argent" ». Des déclarations que le comédien a certainement oubliées depuis. Mais les internautes ont la mémoire vivace, et reprochent certainement à l’humoriste son léger manque de cohérence. Reste qu’à l’époque, Gad Elmaleh l’affirmait, sa solution pour garder la tête froide face au succès et à l’argent tenait dans l’ « honnêteté ». « La seule manière de garder une honnêteté par rapport à ce qu’on fait c’est de répondre à des projets qui sont réellement en phase avec ce qu’on a envie de raconter ».


Publicité LCL avec Gad Elmaleh par puremedias

L'interview de Gad Elmaleh à Télé Star :