DSK : sept chefs d'accusation pour une peine maximale de 74 ans de prison

DSK : sept chefs d'accusation pour une peine maximale de 74 ans de prison
DSK : sept chefs d'accusation pour une peine maximale de 74 ans de prison
Dans cette photo : Dominique Strauss-Kahn
Dominique Strauss-Kahn encourt une peine maximale de 74 années et 3 mois de prison suite aux 7 chefs d’accusation retenus hier contre lui.
À lire aussi

Il faudra donc attendre le 20 mai, date à laquelle DSK repassera devant le tribunal où il devra répondre des sept chefs d’accusation qui sont retenus contre lui à savoir :

1. «Acte sexuel criminel au premier degré». Ce chef d’accusation n’existe pas en France, il désigne un viol par fellation ou sodomie et comme « selon les dires de la plaignante », il aurait essayé par deux fois de rentrer en contact avec elle, cette charge sera donc comptée deux fois.

2. «Tentative de viol au premier degré». Il peut encourir jusqu’à 15 ans de prison pour ce chef d’inculpation.

3. «Agression sexuelle au premier degré». Cela représente un «contact sexuel» non voulu sous la menace. Peine encourue : 7 ans.

4. «Emprisonnement illégal au second degré». Toujours selon les dires de la femme de chambre, DSK aurait tenté de la séquestrer en fermant la chambre à clé.

5. «Attouchements non consentis». Elle l’accuse de lui avoir touché la poitrine. Il encourt 1 an de prison.

6. «Agression sexuelle au troisième degré». Ce terme signifie qu’il y a eu attouchement mais sans « emploi de la force ».

La victime, qui est sous le choc, et ne veut pas qu’on la voit à visage découvert, a été auditionnée et a déclaré aux enquêteurs que DSK :

- aurait fermé la porte pour l'empêcher de quitter la pièce

- aurait touché sa poitrine sans son consentement

- aurait tenté de retirer de force ses bas et lui aurait touché la zone du vagin de force

- aurait forcé sa bouche à toucher son pénis à deux reprises

- n'aurait pu commettre ces actes qu'en utilisant sa force.

Quoiqu’il en soit, DSK a passé sa première nuit en prison à Rikers Island dans une « cellule individuelle», selon un porte-parole de l'administration pénitentiaire de New York. Il encourt une peine maximale de 74 ans et 3 mois de prison.

De son côté, le PS continue de faire campagne pour les primaires à venir. Les dépôts de candidature auront bien lieu du 28 juin au 13 juillet pour un premier tour qui se tiendra le 9 octobre prochain.

(Source : Le Parisien)

VOIR AUSSI

DSK : Et maintenant, le procureur mène son enquête à charge

« Vrai/Faux : ce que l'on sait de l'affaire DSK »

DSK : caution refusée, suivez l'affaire en direct sur Twitter

Tristane Banon : une autre "affaire DSK" en France ?

Ophelia : la course à la photo de l'accusatrice de DSK

DSK : retour sur ses déclarations prémonitoires faites à Libération