Amélie Mauresmo pourrait devenir la coach d'Andy Murray

Amélie Mauresmo pourrait devenir la coach d'Andy Murray
Amélie Mauresmo pourrait devenir la coach d'Andy Murray
Dans cette photo : Amélie Mauresmo
Amélie Mauresmo bientôt en charge du coaching d'Andy Murray ? C'est en tout cas une possibilité évoquée par le Daily Mail, après que la jeune retraitée des courts a été aperçue auprès de l'entourage de l'Ecossais, mardi 27 mai à Roland-Garros.
A lire aussi


Il aura suffi d'une présence pour lancer les spéculations. Aperçue dans le box d'Andy Murray à Roland Garros, mardi 27 mai sur le court Suzanne-Lenglen lors du premier tour victorieux de l'Ecossais opposé au Kazakh Golubev (6-1 / 6-4 / 3-6 / 6-3), Amélie Mauresmo est dorénavant pressentie pour coacher le numéro 8 mondial.

Une présence d'autant plus notable qu'il s'agissait du premier match en Grand Chelem d'Andy Murray depuis qu'il a mis fin à sa collaboration avec Ivan Lendl. Le Daily Mail se demande si l'actuelle capitaine de l'équipe de France de Fed Cup ne pourrait pas succéder à l'ancien joueur de tennis tchèque. En effet, si le nom de John Mc Enroe revient avec insistance pour entraîner le champion olympique de Londres 2012, celui de la Française présente également des gages de réussite.

L'expérience du sommet et une connaissance parfaite du circuit

Tout comme Andy Murray, premier joueur Britannique à remporter Wimbledon depuis Fred Perry, Amélie Mauresmo a également décroché le plus prestigieux des tournois du Grand Chelem, en 2006. Par ailleurs, la consultante fraîchement arrivée à France Télévisions pour Roland Garros 2014 est déjà rompue au travail avec joueurs. En 2010, elle avait coaché le Français Michael Llodra. Par ailleurs, la retraitée de 34 ans a occupé la place de numéro un mondial. Un objectif que vise, à terme, l'Ecossais à qui l'expérience en la matière de l'ancienne gloire des courts pourrait être bénéfique.

Le calendrier relativement peu chargée de l'ancienne joueuse - la Fed Cup ne la mobilise que quelques semaines dans l'année - et sa fine connaissance du circuit iraient dans le sens d'une possible collaboration avec le champion. La formation de ce duo n'est pour l'heure qu'au stade des supputations. Selon le Daily Mail, Murray aurait toutefois jeté son dévolu sur un nom qu'il aimerait voir intégrer son staff. S'il s'agissait de Mauresmo, ce serait la première fois qu'une femme entraînerait un joueur figurant dans le Top 10 mondial.