Paul-Noël Ettori est-il le fils de Jean-Luc Ettori ?

Paul-Noël Ettori est-il le fils de Jean-Luc Ettori ?
Paul-Noël Ettori est-il le fils de Jean-Luc Ettori ?
Dans cette photo : Pauline Ducruet
Cessons là ce suspens insoutenable. La réponse est affirmative : Paul-Noël, le compagnon de Pauline Ducruet, est bel et bien le digne rejeton du grand gardien de l’AS Monaco, Jean-Luc Ettori. Entre ces deux jeunes gens, issus de familles si populaires sur le Rocher, cette relation semble en tout point idyllique.
A lire aussi


La chose est entendue, Pauline Ducruet – la nièce du prince Albert II de Monaco – est heureuse en amour et ce, au bras d’un certain Paul-Noël Ettori. Une idylle de beautiful people à l’instar de sa cousine Charlotte Casiraghi et de Gad Elmaleh qui viennent de faire baptiser leur petit Raphaël. 20 ans pour elle, 24 pour lui, le couple a été « officialisé » dans la presse en avril 2013, lorsque la fille de Stéphanie de Monaco et le fils de Jean-Luc Ettori faisaient la une du magazine people espagnol ¡HOLA!. Une intrusion dans leur vie privée en bonne et due forme pour ces « fille et fils de », chose peu surprenante tant la famille Grimaldi alimente depuis plus d’un demi-siècle les colonnes de la presse dite « à scandale ».

Paul-Noël Ettori, un nom légendaire à Monaco

S’il est évident que la fille de Stéphanie de Monaco et de Daniel Ducruet – héritière que l'on qualifierait aisément de « discrète et chic » – soit constamment sous les projecteurs, qu’en est-il pour son compagnon depuis 2011, Paul-Noël ? Monégasque de naissance, lui aussi est issu d’une famille que l’on peut qualifier de médiatique. Ettori, un nom qui pèse même en Principauté, haut lieu pourtant des patronymes ronflants. En effet, le père de Paul-Noël n’est autre que Jean-Luc Ettori, l’ancien portier de l’équipe de France au début des années 1980 et surtout, légende vivante de l’AS Monaco, le club de foot du Rocher. Son palmarès dans les cages de l’équipe du prince Rainier est certes des plus éloquents : 19 ans d’activité ( de 1975 à 1994), 602 matchs en championnat de France avec les blanc et rouge, trois titres nationaux, autant de Coupes de France et même une finale, certes perdue, de Coupe des coupes en 1992.

Pauline Ducruet n’ira donc pas au stade des Costières

Un parcours qui force le respect et qui a manifestement influencé le rejeton. Paul-Noël Ettori, pas maladroit avec un ballon, s’est donc aussi frotté au haut niveau et ce, au même poste que le paternel. Ce qui est plutôt culotté… Gardien de l’équipe B de Monaco, puis au sein de l’effectif de Nîmes, ce dernier rompt néanmoins son premier contrat pro en 2011 et stoppe ainsi précocement sa carrière de footeux. Ne pas y voir une preuve de flemmardise car désormais, le compagnon de Pauline Ducruet s’attelle à une toute autre activité. Le jeune homme entend ainsi percer dans le mannequinat, voire même la comédie. Ce qui au regard de sa plastique irréprochable (à en croire, du moins, nombre de journalistes de la rédaction), un tel dessein ne devrait pas être chose impossible.


Paul-Noël et Jean-Luc Ettori, interviewés en 2010, lors de la signature du contrat pro au club de Nîmes