Nicki Minaj défend Anaconda, son clip (trop) provocant

Nicki Minaj défend Anaconda, son clip (trop) provocant
Nicki Minaj défend Anaconda, son clip (trop) provocant
Dans cette photo : Nicki Minaj
Lors d’une interview accordée à “GQ” par Nicki Minaj, la chanteuse revient sur son clip dont les images tendancieuses font polémique. Attention, son explication risque de ne pas plaire à tout le monde.
A lire aussi
"Provocante", "sans pudeur" : quand "Capital" se vautre dans le sexisme
News essentielles
"Provocante", "sans pudeur" : quand "Capital" se vautre...

Positions suggestives, corps très dénudé et gros plans sur le fessier de la starlette : voici la recette du succès d’Anaconda, le dernier clip de la sulfureuse Nicki Minaj. Le temps d’un battement de cils, cette vidéo a fait le buzz sur la toile et a été visionnée plus de 270 millions de fois sur YouTube. Le single lui, a été vendu à plus d’un million d’exemplaires.

« La vidéo montre ce que les filles font »

Interrogée par le magazine « GQ » sur les images qui font polémique - oui, le twerke n’est pas au goût de tout le monde - Nicki Minaj, même moquée par Miley Cyrus pour avoir trop montré ses fesses, défend son clip : « Je pense que la vidéo montre ce que les filles font. Les filles aiment se retrouver avec d'autres filles. Quand nous étions plus jeunes, nous aimions faire des pyjamas-party et danser avec nos amies. »

Notons tout de même que la jeune femme, que Mariah Carey compare à Satan, se frotte à une chaise, tapote les fesses de ses danseuses et s’amuse avec une banane. Donc non, il n’est pas sûr que toutes les copines du monde aient ce genre de distractions lorsqu’elles se retrouvent pour une soirée.