Fleur Pellerin recycle sa robe de mariée pour un événement

Fleur Pellerin recycle sa robe de mariée pour un événement
Fleur Pellerin recycle sa robe de mariée pour un événement
La ministre de la Culture Fleur Pellerin n'a pas hésité à reporter sa robe de mariée lors de la 27e édition de la Biennale des antiquaires. Et elle a bien raison.
A lire aussi
Voici la robe de mariée la plus tendance de 2017 selon Pinterest
News essentielles
Voici la robe de mariée la plus tendance de 2017 selon...


Invitée le 26 octobre sur le plateau du « Supplément » de Canal+, la ministre de la Culture (et grande fan de « Game of Thrones ») Fleur Pellerin a subi le décryptage fashion de Marc Baugé, lequel a révélé que la ministre avait reporté sa robe de mariée lors de la 27e édition de la Biennale des antiquaires.

« C’est contre l’obsolescence programmée des objets »

Fleur Pellerin a avoué qu’il s’agissait bien de la robe qu’elle portait pour son mariage civil et, malgré l’air narquois de l’inspecteur Beaugé, a assumé pleinement son petit recyclage : « C’est contre l’obsolescence programmée des objets », a lancé la ministre.

« Il y a des jours, dans mon emploi du temps, je n’ai pas le temps de me changer pendant la journée. Là, c’était l’inauguration de la Biennales des antiquaires, on m’avait précisé robe de soirée. Il fallait que je trouve une robe sur laquelle je pouvais mettre une petite veste ou un gilet dans la journée en passant à peu près inaperçue et que je puisse exhiber le soir comme si c’était une robe de cocktail », a expliqué Fleur Pellerin.

Une entourloupe que ne renient pas le fashionistas les plus en vue. L’actrice et égérie Chanel Keira Knightley pas exemple a reporté plus d’une fois sa robe de mariée Rodarte.

Revoir Fleur Pellerin dans le « Supplément » de Canal+ :