Miss France 2015 : les candidates se rebellent (un peu) contre le règlement

Miss France 2015 : les candidates se rebellent (un peu) contre le règlement
Miss France 2015 : les candidates se rebellent (un peu) contre le règlement
À quelques jours de l’édition 2015 du concours Miss France, certaines candidates interrogées dans la presse n’hésitent pas à dire franchement ce qu’elles pensent du concours. C’est notamment le cas de Miss Normandie qui estime que le règlement mériterait d’être modernisé, notamment en ce qui concerne la situation matrimoniale des reines de beauté.
A lire aussi


« Célibataire, ne pas être ni avoir été mariée ou pacsée, ne pas avoir eu ni avoir d'enfants » : telles sont quelques-unes des clauses du concours Miss France dont l’édition 2015 aura lieu ce samedi à Orléans et sera diffusé en direct sur TF1.

À 72 heures du jour J, alors qu’elles se préparent à une éventuelle soudaine médiatisation en répondant aux questions des journalistes, certaines des 33 candidates ont plus de mal que les autres à respecter le règlement dépassé du concours sur leur situation matrimoniale. C’est notamment le cas d’Estrella Ramirez, la miss représentant la Normandie. Au site Aufeminin.com, elle n’a pas caché son désaccord avec ce point du contrat.

« Dans l'aventure, nous sommes quasiment toutes en couple »

« Nous ne pouvons pas réellement dire que nous sommes en couple, nous devons paraître célibataires et ce n'est pas honnête. Dans l'aventure, nous sommes quasiment toutes en couple, il est difficile de ne pas avoir le droit de s'exprimer sur sa situation amoureuse », a  confié la jeune femme de 23 ans, jugeant que l’élection Miss France pourrait se moderniser sur « l’acceptation du petit ami »

Et si Miss Normandie a fait preuve à toute épreuve, certaines candidates préfèrent botter en touche. La représentante de l’Île la Réunion, Ingreed Mercredi est dans ce cas. Dans un entretien pour Le journal, elle a simplement éludé la question de sa situation sentimentale. « Je ne sais pas du tout, peut-être, peut-être pas… Je suis la chérie de tout le monde », avait-elle répondu.