Intouchables : 5 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Omar Sy

Intouchables : 5 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Omar Sy
Intouchables : 5 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Omar Sy
Dans cette photo : Omar Sy
Il est l'un des acteurs préférés des Français. Personnal principal du film à 20 millions d'entrées "Intouchables", Omar Sy illuminera TF1 dès 20H55. Portrait d'un césarisé.
A lire aussi
Love Actually : 10 choses étonnantes que vous ne saviez (peut-être) pas sur le film culte
Mag
Love Actually : 10 choses étonnantes que vous ne saviez...


Le banlieusard auxiliaire de vie d'un riche tétraplégique le plus connu du cinéma français revient ce soir sur TF1. Après avoir été au premier rang du box office français de 2011, le film Intouchables qui a fait d'Omar Sy l'une des personnalités préférées des Français attend ce dimanche 7 décembre de nombreux téléspectateurs. Voici 5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur l'acteur le plus souriant de l'Hexagone.

Il mesure 1m90

Il a 7 frères et sœurs
Né à Trappes, Omar Sy fait parti d'une fratrie de huit enfants élevés dans la tradition peul dont il connait le dialecte. Il est de confession musulmane. Sa mère est femme de ménage d'origine mauritanienne et son père, sénégalais, ouvrier dans une usine automobile.

Révélé par radio Nova
Si c'est à Canal+ qu'Omar Sy s'est fait remarquer avec son acolyte Fred Testot dans le SAV, c'est à radio Nova qu'il a fait ses premiers pas. Il participait à l'émission de Jamel de l'époque.

Omar Sy est en couple depuis 1997
Il est « mari, papa et copain » depuis des années. L'acteur à succès qui a séduit les Français a surtout séduit Hélène depuis des années. Le couple se rencontre lorsque Omar Sy a 19 ans. Sa femme a mis au monde 4 enfants.

Il a séché son bac pour son premier festival de Cannes
L'acteur de 36 ans interviewé par le journal L'Express expliquait avec beaucoup de nostalgie : « Je m'étais spécialisé dans le chauffage et la climatisation, histoire d'avoir un métier. (…) Mais un mois avant l'examen, je pars au Festival de Cannes pour Le Cinéma de Jamel, sur Canal +, auquel je participais. (…) Je suis logé, on me file un scooter, je passe à la télé et on me paie ! Je ne peux pas refuser ! Je me disais que pour le bac je me débrouillerais. Et puis, malgré les épreuves du rattrapage, je ne l'ai pas eu. »