Nicki Minaj se confie sur son avortement : "J'ai cru que j'allais mourir"

Nicki Minaj se confie sur son avortement : "J'ai cru que j'allais mourir"
Nicki Minaj se confie sur son avortement : "J'ai cru que j'allais mourir"
Dans cette photo : Nicki Minaj
Dans une interview exclusive accordée à l'édition américaine de « Rolling Stone », Nicki Minak revient sur l'ascension fulgurante de sa carrière, ainsi que sur un épisode douloureux survenu lorsqu'elle n'était encore qu'une adolescente : un avortement.
A lire aussi
"Briser le silence" : Melody Gardot confie avoir été victime de violences conjugales
News essentielles
"Briser le silence" : Melody Gardot confie avoir été...


Pour son numéro de janvier 2015, Rolling Stone s'est offert une pop star qui pourrait bien tout rafler sur son passage l'année prochaine : Nicki Minaj. La belle, aussi connue pour sa voix que pour son postérieur, a accordé au cultissime magazine américain une interview fleuve dans laquelle elle revient sur ses débuts dans le monde de la musique, sur sa carrière, mais aussi sur des événements très personnels qui ont forgé celle qu'elle est désormais. Car si aujourd'hui à 32 ans, Nicki Minaj est une star bien dans ses baskets, il n'en a pas toujours été ainsi.

La jeune femme raconte en effet à Rolling Stone être tombée enceinte alors qu'elle n'était encore qu'une ado. Ne se voyant pas endosser si jeune la responsabilité d'un enfant, Nicki Minaj avait alors choisi de mettre un terme à sa grossesse. Un souvenir douloureux qui l'a marquée à jamais. « J'ai cru que j'allais mourir. J'étais une adolescente. C'est la chose la plus dure que j'ai eu à traverser. Ça m'a hanté toute ma vie. Ce serait contradictoire si je disais que je n'étais pas une pro-avortement. Je n'étais pas prête. Je n'avais rien à offrir à un enfant. »

Un événement difficile qu'elle a notamment réussi à surmonter grâce au succès et à son album « The Pinkprint : « Un de mes objectifs était de donner aux gens un aperçu de ma vie personnelle, parce que c'est quelque chose que je ai gardé très privé pendant trop longtemps. »