Amy Winehouse : sa sobriété, responsable de sa mort ?

Amy Winehouse : sa sobriété, responsable de sa mort ?
Amy Winehouse : sa sobriété, responsable de sa mort ?
Dans cette photo : Amy Winehouse
Selon le tabloïd anglais « The Sun », la famille d’Amy Winehouse serait persuadée que la chanteuse est morte suite à un sevrage trop rapide.
A lire aussi

Les parents et le frère d’Amy Winehouse aurait confié  à des proches que la sobriété de leur fille depuis trois semaines était à l’origine de son décès soudain.

La diva soul aurait ignoré les conseils de son médecin d’arrêter progressivement de boire. Le petit gabarit de la chanteuse n’aurait pas supporté le passage si rapide d’un taux d’alcool important à la sobriété totale.

Cependant, des rumeurs rapportent que trois jours avant sa mort, lors du festival iTunes de Londres, l’interprète de  « Rehab » aurait bu plus que de raison (mélange explosif de Red Bull et de Gin).

Lors des obsèques de la star, Mitch, son père a balayé d’un revers de la main de tels ragots en rappelant qu’Amy n’avait pas suivi les recommandations de son docteur de procéder à un sevrage par étape « Avec Amy, c’était tout ou rien et elle avait arrêté totalement [l’alcool] ».

Sa mère Janis et son petit ami Reg Traviss l’ont vue la veille avant sa mort et affirment qu’elle était sobre.

L’autopsie de la chanteuse n’ayant rien révélé de probant, il faudra attendre plusieurs semaines avant les résultats définitifs du rapport toxicologique.

VOIR AUSSI

Amy Winehouse : « Back to Black » numéro un sur iTunes

Amy Winehouse : son ex-mari, Blake Fielder-Civil, écarté de l'héritage

Amy Winehouse : les obsèques de la chanteuse auront lieu aujourd'hui

Le corps d'Amy Winehouse doit être autopsié aujourd'hui

VIDEO : Amy Winehouse pour la dernière fois sur scène trois jours avant sa mort

Amy Winehouse : la chanteuse de 27 ans retrouvée morte à son domicile