Les règles du poker : le Texas Hold'Em

Les règles du poker : le Texas Hold'Em
Les règles du poker : le Texas Hold'Em
Dans cette photo : Alice Taglioni
Bizarres, vos copines...Elles vous lâchent de plus en plus pour des « soirées poker ». Pourquoi pas un match de foot avec bières tièdes et pizzas froides pendant qu'on y est ? En même temps, ça vous titille, et vous en avez marre de rester sur le carreau. Alors sans attendre, on vous donne tous les trucs pour jouer comme une pro! Devenez une as du jeu!
A lire aussi
Dans Ma Culotte : des cups et des serviettes lavables pour dédramatiser les règles
News essentielles
Dans Ma Culotte : des cups et des serviettes lavables...

LES FEMMES SORTENT LE GRAND JEU

Elle est loin, l’image du poker à la papa où quelques brigands s’affrontaient au fond d’une arrière-boutique obscure et enfumée. Aujourd’hui, preuve en est dans la mythique scène de « Casino Royale », le 21ème "James Bond", il y a des femmes à la table. Mieux : Bree, Lynette, Suzanne et Gabrielle, nos "desesperate housewives" pas si désespérées, se racontent leurs petites misères en tapant le carton entre copines. Les femmes s’emparent peu à peu du viril jeu de cartes depuis quelques années aux Etats-Unis, et depuis peu en France. Alice Taglioni, Estelle Denis et Virginie Effira, belles et expertes en taper de carton, seront vos modèles !

LES REGLES

En 2011, on ne joue plus au « poker fermé » comme dans « L’Arnaque » ! Donc, ne soyez pas étonnées qu’on ne vous distribue que deux cartes car la forme la plus répandue du poker est maintenant le Texas Hold’Em : Deux cartes vous sont distribuées, qui ne changeront pas. Après que tout le monde eut misé, le donneur découvre trois cartes, « communes » à tous les joueurs. A ces 3 cartes, vous ajoutez mentalement les deux vôtres pour constituer un jeu de 5 cartes. Si vous « suivez » les autres joueurs, vous aurez la possibilité de voir se retourner deux autres cartes. On a donc : 5 cartes retournées communes, et deux dans votre jeu. Il va vous falloir maintenant constituer le meilleur jeu de 5 cartes avec ces 7 cartes.

LES COMBINAISONS

On les oublie souvent, voici l’ordre des combinaisons possibles, de la plus faible à la plus forte :

- UNE PAIRE (sur les 5 cartes, seules deux communes)

- DEUX PAIRES - BRELAN (sur les 5 cartes, 3 cartes identiques)

- SUITE (les 5 cartes se « suivent » sans distinction de couleur)

- COULEUR (les 5 cartes sont toutes des trèfles, cœurs, carreaux ou pique)

- FULL (un brelan + une paire)

- CARRE (quatre cartes identiques)

- QUINTE FLUSH (une suite de la même couleur)

- QUINTE FLUSH ROYALE (idem mais qui part du 10 jusqu’à l’As)

LES MISES

« Le poker permet de tout oublier, y compris qu’on n’a pas les moyens d’y jouer », a dit Philippe Bouvard. En fait, ça n’est pas tout à fait vrai et, s’il est totalement inutile de jouer au poker sans véritable argent, il n’est pas non plus obligatoire de miser sa montre pour s’amuser. Il y a deux manières de faire :

Les « cash games » : on y joue des « caves ». C'est-à-dire qu’on vous donne un nombre de jetons contre une mise qui est déterminée au départ entre les joueurs (dans les cercles, cela dépend des tables. Il suffit de demander). Celles-ci peuvent varier de 5 € à des milliers. Suffit de commencer par les petites pour s’aguerrir.

Les tournois : ils sont le meilleur moyen d’empocher beaucoup en ayant misé peu, et d’apprendre à développer tout l’aspect psychologique du poker. L’entrée du tournoi est fixée à un certain montant dont chaque joueur s’acquitte, puis ceux-ci sont éliminés, les uns après les autres. Les derniers joueurs se partagent le « butin ».

LES PETITS SECRETS DES PROS

Jennifer Harman, Isabelle Mercier, Kathy Liebert… Elles sont de plus en plus nombreuses à occuper le devant de la scène du poker. Pour Annie Duke, « le poker est un des rares sports où une femme peut concourir avec les hommes en totale égalité et c’est pour cela qu’[elle] ne comprend pas pourquoi on organise des tournois réservés aux femmes ». Pour beaucoup d’entre elles, les femmes auraient carrément plus leur place dans ce jeu où « manipuler, faire deux choses en même temps, séduire… » sont les clés de la réussite. Almira Skripchenko nous a confié que, selon elle, la faiblesse des femmes viendrait de leur endurance moins grande et de leur manque d’agressivité. Estelle Denis, passionnée, pense que les hommes se méfient peu quand ils ont une femme à leur table, et la prennent rarement au sérieux. Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire : avoir une bonne condition physique, alterner minauderies et agressivité, bien étudier vos proies pour mieux leur damer le pion !

INTERNET...

Vous voilà prête, bien que l’esprit un peu embrouillé par ces explications théoriques, à tenter le coup… de poker. Notre Patriiiick national, ancien champion du monde tout de même, préconise de faire ses armes sur internet. Les sites sont nombreux, vous n’aurez aucun mal à en trouver. Vous verrez, en quelques coups, vous aurez compris comme par magie les explications qui précèdent. Là, vous apprendrez également à appréhender les cartes, à jauger statistiquement quels jeux peuvent avoir vos adversaires, mais également à bluffer. Vous serez totalement pro lorsque vous aurez compris que, au bout du compte, les cartes importent peu pour gagner. «Mais noooon, le poker, c’est un jeu de hasard», marmonnez-vous. Ah oui? Et comment expliquer alors qu’aux tables finales des grands tounois on retrouve si fréquemment les mêmes joueurs ? ...

VS "POKER REEL"

Le passage au « réel » est peu aisé : vous verrez vos mains trembler, vous aurez la désagréable impression que tous les joueurs de la table vous fixent bizarrement, voire se contorsionnent pour planter leurs yeux dans les vôtres. Rassurez-vous, ça n’est pas une impression. Vous devez alors apprendre la « poker face » (un visage totalement impassible. Vous contente ? triste ? énervée ? impossible à dire !). Si vous êtes trop « visible », n’hésitez pas à vous affubler de lunettes de soleil, capuches, chapeaux, masques vénitiens… tous les coups sont permis ! Et puis, un petit décolleté, ça n’est pas interdit non plus !

Article : Adèle Breau

VOIR AUSSI

Poker : le légendaire Doyle Brunson à l'European Poker Tour

Isabelle Mercier, joueuse de poker

Ma vie de joueuse de poker, avec Almira Skripchenko