Fuck For Forest : du porno green pour sauver la planète

Fuck For Forest : du porno green pour sauver la planète
Fuck For Forest : du porno green pour sauver la planète
Faites l'amour… et protégez les forêts. Tel est le concept surprenant de l'ONG Fuck For Forest (FFF) qui vend des films pornographiques tournés en pleine nature afin de financer la reforestation.
A lire aussi


Lier écologie et pornographie : le pari est osé et pourtant un couple de Norvégiens s’est lancé dans l’aventure en 2003. Pourquoi ne pas financer la reforestation et aider les pays du Sud en profitant des bénéfices de l’industrie du sexe ? Le concept du porno forestier était né. Le site Fuck For Forest récolte ainsi des vidéos pornographiques ou érotiques amateurs, tournées maison, en pleine nature. Les réalisateurs et acteurs sont loin du milieu du sexe professionnel : FFF séduit plutôt des couples exhibitionnistes, amoureux de la nature et de l’amour libre. La règle d’or de ces vidéos : filmer ses ébats sexuels au cœur des forêts, pour s’inscrire jusqu’au bout dans cette identité « éco-porno » de l’ONG.

Fuck for Forest produit ce porno maison et vend ensuite l’accès aux films en ligne à partir de son site. Les fonds ainsi récoltés sont redistribués pour le soutien de projets écologiques, majoritairement dans le cadre de reforestations.

Depuis 2004, FFF a ainsi gagné près de 350 000 dollars, qui lui ont permis de participer à une demi-douzaine de projets : protection d'une zone forestière en Slovaquie, reforestation au Costa Rica et en Equateur ou encore sauvegarde d'une réserve indienne dans l’Amazonie. Grâce aux coopérations porno de leurs contributeurs amateurs, FFF a ainsi contribué à des actions écologiques d’envergure ou locales.

« Pourquoi ne pas utiliser le sexe pour financer une bonne cause ? », demandent les fondateurs de Fuck For Forest. Ou quand la fin justifie les moyens…

Crédit photo : Comstock

VOIR AUSSI

Un regard féminin dans la pornographie
Parfums sous X
Sexe : le porno au féminin
Tunisie : censure des sites web à caractère pornographique
Sites porno : les adresses en .xxx sont lancées