Un violent séisme secoue le Mexique faisant 11 blessés

Un violent séisme secoue le Mexique faisant 11 blessés
Un violent séisme secoue le Mexique faisant 11 blessés
Le sud-ouest du Mexique a été touché mardi par un séisme d'une magnitude de 7,4. Le bilan fait état de 11 blessés et de centaines d'habitations endommagées.
A lire aussi


C'est un peu après midi heure locale que s’est déclenché un violent séisme d’une magnitude de 7,4 au sud-ouest du Mexique. Son épicentre a été localisé dans l’État de Guerrero, à 25km de la ville d’Ometepec et le tremblement de terre a frappé à environ 200km de la station balnéaire d’Acapulco. Les secousses sismiques ont duré plusieurs minutes et ont été ressenties jusque dans la capitale, à environ 300 kilomètres plus au nord.
À Mexico, des scènes de panique ont été observées : les gens se sont précipités dans les rues, les communications téléphoniques ont été interrompues et quelques bâtiments ont subi des dommages dans les quartiers les plus anciens de la ville.

« Nous avons fait sortir 50 personnes dans l'ordre et heureusement, il n'est rien arrivé. Le séisme a été fort, mais aujourd'hui nous sommes préparés, à la différence de 1985 », a déclaré à l'AFP Francisco Bernal, 39 ans, chef d'une brigade de sécurité civile dans un grand magasin de la capitale. C’est en effet en 1985 que le Mexique a connu son séisme le plus puissant, qui avait à l’époque atteint une magnitude de 8,1 et causé des milliers de morts à Mexico.

« Pas de dégâts majeurs jusqu'à présent »
Sur son compte Twitter, le président mexicain Felipe Calderon a assuré qu'il n'y avait « pas de dégâts majeurs jusqu'à présent ». Reste que plus de 500 habitations situées dans les villages proches de l’épicentre ont été endommagées ou se sont effondrées et les autorités dénombrent 11 blessés. Le gouverneur du Guerrero, Angel Aguirre, a par ailleurs déclaré à la télévision : « nous n’avons pas (enregistré) de pertes humaines ». Il a ajouté que les écoles et autres bâtiments publics étaient en cours d’inspection. De même, à Mexico, le maire Marcelo Ebrard a indiqué qu’il avait fait inspecter plusieurs bâtiments endommagés par le séisme.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Haïti : « deux ans après le séisme, la reconstruction est au point mort »
Japon : violent séisme au large de Fukushima
Droits de l'Homme : le Mexique dans le viseur de Human Rights Watch