Afghanistan : des extrémistes empoisonnent une centaine de collégiennes

Afghanistan : des extrémistes empoisonnent une centaine de collégiennes
Afghanistan : des extrémistes empoisonnent une centaine de collégiennes
Des extrémistes hostiles à l'éducation des jeunes filles afghanes ont empoisonné l'eau bue par des collégiennes. On compte environ 150 victimes dans un état grave.
A lire aussi


Au Nord de l'Afghanistan, quelque 150 collégiennes ont été victimes d’empoisonnement, après avoir bu mardi une eau contaminée. Il s’agirait selon les autorités éducatives de la province de Takhar d’un acte opéré par des extrémistes se dressant contre l’éducation des filles.
«Nous sommes sûrs à 100% que l'eau qu'elles ont bue à l'école était empoisonnée. C'est l'œuvre d'adversaires de l'éducation des filles ou d'individus irresponsables armés», a déclaré un responsable.
Parmi les 150 jeunes filles qui ont souffert de maux de tête et de vomissements, certaines sont dans un état grave. D’autres, après avoir reçu des soins à l’hôpital, ont pu rejoindre leur domicile.
Suite à l’éviction des talibans en 2011, les jeunes filles avaient vu levée l’interdiction qui leur était faite d’aller à l’école. En 2011 le gouvernement afghan avait par ailleurs déclaré que les talibans renonçaient à interdire l’école aux filles, décision que ces derniers n’ont pour autant jamais confirmée.

(Source : Reuters)
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Afghanistan : 10 ans de conflit
Afghanistan : une femme violée contrainte d'épouser son agresseur
Égypte, Iran, Irak, Afghanistan : les femmes journalistes en danger ?
Afghanistan : la députée féministe Fawzia Koofi publie « Lettres à mes filles »