Agression à la télévision : le député néonazi grec porte plainte

Agression à la télévision : le député néonazi grec porte plainte
Agression à la télévision : le député néonazi grec porte plainte
Le député néonazi grec qui avait agressé deux de ses homologues sur un plateau de télévision la semaine dernière a porté plainte contre elles ce lundi. Il leur reproche de l'avoir insulté. Sa plainte vise également un journaliste et la direction de la chaîne.
A lire aussi


Ilias Kasidiaris, l’élu du parti néonazi grec Aube dorée qui avait agressé deux députées de gauche lors d’un débat télévisé, a déposé une plainte contre elles ce lundi. Alors qu’il avait jeté un verre d’eau au visage de la première et frappé la seconde à la suite d’un échange houleux, il les accuse de l’avoir insulté.

Il a également porté plainte pour « détention illégale » contre la chaîne de télévision dont les employés avaient tenté de le retenir après l’agression, ainsi que contre un journaliste à qui il reproche une « incitation à abus de pouvoir » pour avoir contacté une procureure afin que le député soit poursuivi. Cette dernière avait retenu contre lui des charges pour « tentative de grave dommage corporel ». Elle avait demandé son arrestation en flagrant délit, arrestation que la police n’est pas parvenue à mener à bien. Expiré le délai de 48 heures pendant lequel ce type d’opération peut être réalisé, le député n’a plus qu’à attendre la convocation du juge d’instruction pour répondre de ses actes.

Viviane Clermont

Source : AFP

VOIR AUSSI

Grèce : un élu néonazi s'en prend violemment à deux députées - Vidéo
Adoption du plan d'austérité en Grèce : Athènes s'enflamme

Grèce : la ville d'Athènes prise d'assaut par des milliers de manifestants
Trucs et astuces contre le sexisme ordinaire