Tunisie : les islamistes au pouvoir appellent à l'apaisement

Tunisie : les islamistes au pouvoir appellent à l'apaisement
Tunisie : les islamistes au pouvoir appellent à l'apaisement
Les violences qui se déroulent en Tunisie depuis ce début de semaine pourraient toucher à leur fin. Le parti islamiste Ennahda au pouvoir a lancé un appel au « retour à la normale », encourageant les Tunisiens à ne pas suivre les manifestations prévues ce vendredi à travers le pays.
A lire aussi


Après cinq jours marqués par des violences en Tunisie, le parti islamiste Ennahda au pouvoir a envoyé des signes d’apaisement, appelant à respecter la décision du ministère de l’Intérieur qui a interdit toute marche organisée à travers le pays vendredi, plaidant pour un « retour à la normale ». Parallèlement, plusieurs partis radicaux comme Ansar Al Charia, ont également renoncé à manifester pour la défense « des valeurs du sacré », annulant ce rassemblement « après l’examen de la situation », annonçait ce parti sur Facebook.
La polémique est partie dimanche dernier d’une exposition d’œuvres d’art présentée à La Marsa, banlieue nord aisée de Tunis. Plusieurs factions salafistes ont réagi violemment, dénonçant des « atteintes aux valeurs du sacré » et provoquant des émeutes qui ont fait un mort et plus de 100 blessés dans tout le pays. En effet, Ayman Al-Zawahiri, chef d'Al-Qaida, avait diffusé lundi un message appelant les Tunisiens à réclamer l’application de la charia et critiquant le parti au pouvoir.

Alexandra Gil

Sources : AFP et Lemonde.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Tunisie : les propos de Sadok Chourou font déborder le vase
Tunisie : la presse craint le retour des propagandistes
Tunisie : la modernité des femmes est un acquis à défendre

Plus d'actu sur : Tunisie

Femen Tunisie : Amina Tyler poursuit son combat en blonde - vidéo
Tunisie : les femmes manifestent pour leurs droits et contre la future constitution
Tunisie : la femme est « complémentaire de l'homme » pour l'Assemblée constituante
Dans l'actu