Incendie en Espagne : une quatrième victime française

Incendie en Espagne : une quatrième victime française
Incendie en Espagne : une quatrième victime française
On dénombre un quatrième Français qui a péri dans l’incendie qui ravage le nord-est de l’Espagne depuis dimanche. Le feu est sous contrôle côté français. Les accès routiers restent bloqués à la frontière franco-espagnole et plusieurs milliers de personnes restent confinées.
A lire aussi


Selon plusieurs médias espagnols, l’incendie qui touche depuis dimanche la frontière franco-espagnole a fait quatre victimes françaises. Parmi les personnes qui ont péri, on compte un père de 60 ans et sa fille de 15 ans, qui ont sauté dans la mer à Portbou pour échapper aux flammes. La troisième victime est un autre Français de 75 ans mort d’une crise cardiaque alors que les flammes se rapprochaient de son domicile à Llers. La quatrième victime, un homme grièvement brûlé à 80% dimanche, est morte lundi de ses blessures. Ces informations ont été confirmées par le gouvernement catalan. Par ailleurs, selon le ministre régional de l’Intérieur, on compterait 23 autres blessés, dont 14 dans un état grave.

Incendie sous contrôle du côté français
L’incendie qui touche depuis dimanche le nord-est de l’Espagne est désormais sous contrôle du côté Français, le feu ayant été maîtrisé durant la nuit. Alors que les flammes ravagent toujours le nord-est de l’Espagne en Catalogne, le préfet du département, René Bidal, a annoncé que les accès routiers, l’A9 et la D900 sont toujours fermés. L’accès par train est également bloqué pour l’heure. Un itinéraire bis est proposé aux touristes qui se rendent en Espagne et qui passeront par l’Andorre et la ville de Puigcerda. Près de 200 touristes ont par ailleurs été accueillis dans des centres d’hébergement d’urgence du Roussillon.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le feu se serait déclenché dimanche midi au Perthus, une commune franco-espagnole. Il a été attisé par une tramontane soufflant à 90 kilomètres/heure et a très rapidement progressé. Les flammes avaient ravagé dimanche soir entre 12000 et 13000 hectares. Toujours en raison des vents forts, les pompiers ne peuvent pas utiliser d’avions bombardiers pour larguer de l’eau sur les flammes qui brûlent toujours la Catalogne.

Sources : 20minutes.fr, Lefigaro.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Incendie en Espagne : trois morts français
Espagne : manifestation à Madrid contre l'austérité
Incendie d'une maison de retraite marseillaise : 6 morts et 13 blessés